La Saint Vincent à Frangy le dimanche 9 février

Portique d'Annecy

Après 20 ans d’absence le Portique d'Annecy avec les viticulteurs de Frangy ont organisé la Saint Vincent avec la présence de 11 portiques et 5 confréries. La journée a débuté par l’accueil des participants dans la salle Jean XXIII avec café et brioches. Les dignitaires ont pu se mettre en tenue dans la salle qui leur était réservée.

A 10 heures 15 devant la Mairie, sous un soleil radieux et les ordres du Grand Vexillaire, Claude Chardonnet, le défilé s’est mis en ordre. Le Saint Vincent en tête porté par quatre Dignitaires précédé par l'Harmonie municipale, suivi des confréries, la Compagnie du Sarto fermant la marche. Le défilé tout à la fois musical, coloré et joyeux dirigeait ses pas jusqu’à atteindre le parvis de l’église devant une assistance surprise devant ces tenues diverses et variées et les bannières de chaque confrérie.

A 10 heures 30, heure prévue, accueilli par le Père Vincent Rossat le cortège prenait place dans l’église déjà bien remplie des nombreux paroissiens en place pour l’office religieux ainsi que de nombreux vignerons locaux. C’était une belle messe, un moment fort de cette fête. Roger Gay, Grand Chancelier de la Compagnie, en accord avec le prêtre qui officiait présentait rapidement la Compagnie du Sarto puis faisait l'éloge de Saint Vincent le Patron des vignerons.

A la sortie de la messe après la pose photo les paroissiens ont été invités à une dégustation de Roussette de Frangy (nectar local) offerte par les viticulteurs. Dégustation accompagnée en musique par l'Harmonie municipale qui interprétait plusieurs morceaux dont les Allobroges.

Dans la salle Jean XXIII un apéritif accueillait tous les participants. Les vignerons, compagnons et leurs amis invités avec des élus locaux, tous les maires des communes de production des viticulteurs étaient présents. Jacques Duca, le Major Prime du portique d'Annecy, a souhaité la bienvenue à tous, en particulier à Monsieur Révillon maire de Frangy qui a reçu le ruban d'honneur du Sarto des mains du Grand Chancelier Roger Gay. Ce dernier remerciait tout a la fois le Maire, la musique, les vignerons et le Portique d’Annecy. Prenant la parole, le Maire a exprimé le plaisir de nous recevoir. Totalement satisfait du retour du Sarto pour la Saint Vincent après une aussi longue absence faisant le voeu que cela pourra se reproduire dans un délai beaucoup plus court.

Après les allocutions et les remerciements les 135 participants se sont retrouvés à la salle Métendier pour le repas dansant préparé par le traiteur Anthony Laboubé. Repas apprécie par l’ensemble des convives qui se sont aussi satisfaits des vins proposés. Au rythme de la danse et des échanges chaleureux l’après-midi a passé bien trop vite. Mr le Maire Bernard Révillon a même eu le temps de nous composer un poème sur le Sarto que vous trouverez page suivante. Nous avons passé une très belle journée dans l'amitié et la convivialité et les viticulteurs étaient très heureux de fêter la Saint Vincent à Frangy et partager ce moment avec la Compagnie du Sarto et les confréries.


herboristerieLes compagnons s'initient à l'herbe

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

L'herboriste amateur Edmond Herold était l'invité des agapes de février à Mulhouse au Canon d'Or. Il a su passionner son auditoire si fort que, très tard, nous avons failli devoir mettre la clef sous le pot de fleurs, car l'aubergiste souhaitait fermer. C'est dire que l'intervenant a su tenir en haleine les compagnons qui, pour la plupart, ne s'imaginaient pas que l'herboristerie fût si diversifiée. Edmond Herold a choisi de présenter le sujet sous l'angle de ceux qui ont travaillé et qui ont marqué l'herboristerie dans le monde et en France en particulier. Avec ce regret que le diplôme d'herboriste n'est plus délivré en France depuis le régime de Vichy.

"Évidemment, les laboratoires pharmaceutiques n'ont aucun intérêt à voir raviver ce diplôme. Du coup les herboristes qui possédaient une officine ont désormais disparus". Pour ainsi dire : on supprime le diplôme jusqu'à mort s'en suive ! Resté dans la sphère européenne, l'herboriste a évoqué Paracelse, Hildegard von Bingen, l'abbé Künzle, Edward Bach ou encore Carl von Linné et Maurice Mésségué. "Chaque plante a ses vertus et dans la mythologie antique, plantes et magies étaient mélangés". Et il en est venu à Esculape qui "rappelle le dompte-venin et autour de son bâton, nous voyons une couleuvre inoffensive qui est devenu le caducée des médecins". Il a évoqué les filles Hygie et Panacée et bien entendu la déesse Demeter, ou encore Veleda, et, il fallait s'y attendre, Noé dans la bible qui voit une colombe avec un rameau d'olivier. Il a illustré son propos par des images et a terminé son exposé par la photo d'une grenade qui évoque, comme chacun le sait, la divine beauté des femmes dans le cantique des cantiques.

Le major-prime Claude Schneider a rappelé la fête de saint Antoine à Uffholtz où les compagnons ont porté les pains et la frairie magistrale de fin mars qui évoquera, elle aussi, les bienfaits d'une plante en particulier : le raisin.


La Saint-Vincent des Marches

Portique Ducal Chambéry

Les viticulteurs et la municipalité des Marches organisent leur traditionnelle manifestation de la Saint Vincent locale. Cette année elle a été organisée le 26 janvier 2020 sous un format particulier. En entrée un office religieux a été célébré suivie d’un rassemblement à la salle des fêtes aménagée pour une dégustation par les viticulteurs et la présence de l’alambic pour la cuisson des diots et pommes de terre. Après les différentes interventions des officiels, Michel QUENARD, Président du SRVS a communiqué le résultat du concours des vins locaux. La chorale de COISE donna ensuite de la voie pour interpréter quelques airs traditionnels.

Les Dignitaires du Portique Ducal on été invités à s’associer à cette manifestation avec une présence limitée à 10 Dignitaires dont un d’Albertville. La cérémonie s’est prolongée autour d’un repas privé de vignerons regroupant
les viticulteurs organisateurs ainsi que les membres de la municipalité. Un moment très simple et très agréable qu’il eut été dommage de ne pas honorer. Le chant des Allobroges mis fin à la manifestation.

saint vincent ducal 2020 DL

Dauphiné Libéré du 29 janvier 2020


Pains de Saint-Antoine et don pour l'Irak

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

La traditionnelle montée vers Saint-Antoine le 18 janvier 2020 a été un grand jour pour le Sarto. Le Grand maître du greffe Gilbert Ghelfi avait fait le déplacement jusqu'à Uffholtz pour participer à cette fête à nulle autre pareille. Des centaines de personnes ont accueilli le prélat d'Orient Mgr Rodolphe Vigneron, chorévêque de l'archevêque de Mossoul en Irak, qui a présidé la fête. L'occasion pour lui de présenter son grand projet "pour replanter de la vigne dans la Plaine de Ninive. Je m'appelle Vigneron et je connais le vignoble d'Alsace. Je sais qu'il a dû, notamment dans le secteur de Uffholtz au début de la route des vins, être totalement replanté après la guerre de 1914-1918. L'Irak c'est quand même le berceau de notre civilisation, c'est là qu'on a découvert l'écriture, c'est là qu'est née la religion monothéiste, c'est là qu'Abraham est parti. Durant la guerre, les fanatiques de Da'ech ont déplacé les gens, tués les habitants et les chrétiens en particulier, détruit les villes et les cultures agricoles. Ils ont non seulement détruit la vigne, mais encore arraché les pieds pour empêcher une repousse. J'ai donc lancé l'idée de réimplanter la vigne. Selon une estimation de l'archevêque de Mossoul il faudrait compter 17 000 dollars. Ce projet pourrait faire vivre environ 70 familles qui viendraient vendre du raisin sur les marchés et faire un peu de vin".

Sensible à cet appel, le portique de Mulhouse Haute-Alsace y a répondu favorablement. Le major-prime Claude Schneider, en remettant au prélat un don de 200 €, a rappelé que "notre compagnie a été créée pour sauver la mondeuse. Nous aussi nous pouvons sauver ou faire revivre le vignoble d'Irak avec un don modeste". "Ce n'est pas modeste, s'est défendu le prélat, en Irak ça vaut mille fois plus. Ces gens n'ont rien; il n'y a pas de ministère de la reconstruction comme chez nous après les guerres, les services publics son balbutiants et c'est l’Église qui prend les choses en main. Le seul fait de savoir que nous pensons à ces chrétiens en Orient est déjà pour eux un grand réconfort".

Durant la réception en mairie les compagnons ont chanté "le chant des Allobroges, un chant de liberté que nous dédions aux chrétiens d'Orient". Le geste financier du Sarto a été suivi par un autre de 300 € du Syndicat viticole de Cernay et environs et aussi par le Syndicat d'initiatives de Cernay avec 100 €.

Après l'accueil protocolaire, la fête s'est poursuivie à l'église Saint-Erasme. Comme de tradition se sont les compagnons qui ont porté 300 petits pains devant l'autel. Mgr Rodolphe Vigneron les a béni et à la sortie de l'office ils ont été proposé en partage aux 700 ou 800 fidèles. Les musiciens Bavarois ont rehaussé grandement la messe. Puis marche à la chapelle à travers le vignoble et la forêt pour le vin chaud et au retour dans la salle des fêtes les délicieux Fleischschnacka. Outre le prélat, ou encore le maire de la ville bavaroise de Senden, le grand maître du greffe Gilbert Ghelfi a été gratifié d'un "cochon d'honneur" qui lui a été remis par l'animateur de la fête Tharcise Meyer, par ailleurs vexillaire du portique et Monique Meyer, son épouse.

Ce n'est que très tard dans la nuit que les 380 convives du repas unique se sont promis de se retrouver l'an prochain. Gilbert est reparti chez lui dans la nuit, heureux d'avoir pu revoir son pays natal.

Photos Louis Griffanti.


Adieu Jean

Portique des Dauphins

L’année 2019 n’aura pas épargné le Portique des Dauphins. Après Roger Parent et Maurice Seigle-Ferrand qui nous ont quitté au printemps dernier, le Portique des Dauphins a eu la douleur de perdre un nouveau compagnon. Jean Willand nous a quittés quelques jours avant Noel.

Les Compagnons du Portique des Dauphins présentent à Maryse, sa compagne, ainsi qu’à toute sa famille leurs sincères condoléances et, en ces moments difficiles, l’ assurent de leur amitié.


Premier rendez-vous de l'année

Portique de la Dent du Chat - Aix les Bains

Le 15 janvier, c'est 28 Compagnons et sympathisants du Portique de la Dent Du Chat qui ont répondu présent au rendez-vous donné pour des retrouvailles conviviales à la Brasserie du Prieuré et partager un excellent repas « morue à la lyonnaise ». Le Grand Chancelier Roger GAY, le 1er Vice Chancelier Roland COVAREL et le Major Prime Jacques DUCA du portique d'Annecy nous ont fait également l'honneur de leur présence, participant ainsi, dans l'après midi, à notre mandature à la maison des associations pour finaliser la St Vincent, le Carnaval de Chivasso et la Frairie de Mulhouse.

Merci à tous pour ce bon moment. Souhaitons-nous encore une très Bonne Année espérant qu'elle continue comme elle a commencé.

IMG 9411     IMG 9414     IMG 9421


La galette des rois

Portique Ducal Chambéry

Pour préparer la tenue de notre AG, deux réunions de Mandature ont été organisées. Au cours des celles-ci, des engagements ont été pris. L’un concerne les orientations en matière d’activités annuelles du Portique, l’autre de préparer l’élection au poste de Major Prime.

La tenue de l’AG a permis d’élire le nouveau Major Prime Henry PERRET, ainsi que les membres du Bureau. Par ailleurs il a été abordé le programme des activités 2020.

L’ensemble des Compagnons ainsi que les amis du Bocage ont été invités à partager la galette des rois le 10 janvier. Ce moment de convivialité a été l’occasion de présenter avec plus de détails le programme prévisionnel 2020 mis au point par le Bureau et débattu en AG du 29 novembre 2019

Pour le premier semestre, les activités suivantes sont déjà programmées: l'invitation du portique Ducal à la Saint Vincent des vignerons aux Marches le 26 janvier, la Saint Vincent de la Compagnie à Frangy (Haute Savoie) le 9 février, le Carnaval à Chivasso par la Compagnie les 29 février et 1er mars, l'Assemblée Générale de la Compagnie et la Frairie à Mulhouse les 28 et 29 mars.

Pour les mois suivants les projets sont les suivants : le concours de pétanque à Chignin (à valider) le 6 juin, la Frairie à POMBOZ par le Portique de la Dent du Chat le 28 juin. 3 manifestations sont envisagées (Voyage d’une journée, une conférence publique et souhait d’une Frairie pour les nouvelles intronisations) en septembre, octobre et novembre. L'Assemblée Générale du portique Ducal avec repas,le 4 décembre et la Saint Vincent de la Compagnie (lieu à préciser) en janvier 2021.

galette ducal


Patrimoine de l'artisanat savoyard

Portique d'Albertville et Ugine

Le 9 Janvier, au Roma à Albertville,, notre Compagnon Michel Lewintre nous a présenté et commenté un diaporama de ses photos avec la participation de Henri Georges Brun pour le montage sur certains patrimoines de l’artisanat savoyard :

La Filature ARPIN à Séez qui perpétue depuis 1817 le savoir - faire des maitres lainiers tisserands et produit le fameux drap de Bonneval mondialement connu et apprécié par les montagnards et les équipes des expéditions polaires Paul Emile Victor pour sa solidité et son confort.

La Fonderie de cloches PACCARD ,née en 1796 et installée aujourd’hui à Sévrier, de réputation mondiale, et qui a notamment fondu ‘’ la Savoyarde ‘’ du Sacré Cœur de Montmartre, ‘’ la Jeanne d’Arc ‘’ ou cloche de la victoire de 14 – 18, et 54 répliques de la Liberty-Bell, symbole de l’indépendance des USA, une pour chaque Etat. Cette fonderie est également le spécialiste mondial du carillon et on lui doit notamment le plus grand carillon d’Europe situé dans la plus haute tour du Château des Ducs de Savoie à Chambéry.

Les sonnettes et clarines de nos alpages suspendues au cou des vaches et sans lesquelles cette musique si particulière de retentirait pas dans nos montagnes. Elles sont nées sur les bords de l’Arve et la maison DEVOUASSOUD à Chamonix se consacre à leur fabrication depuis 1829.

Didier PERILLAT – MORET, bourrelier au Grand Bornand, a fait des colliers permettant de suspendre les cloches au cou des vaches de véritables œuvres d’art.

Au bord du Léman, à Excennevex, la maison DAUVET, dernier batteur d’or de France, perpétue depuis 1834 ce savoir - faire millénaire. On lui doit les feuilles d’or qui font scintiller la flamme de la statue de la Liberté au large de Manhatan,le Dôme des Invalides, la façade de l’Opéra Garnier et les Dômes de l’Eglise Russe de Genève.

L’argenterie des Bauges, savoir - faire bauju né au Moyen Age au hameau de La Magne, transformant le bois d’érable sycomore en une multitude d’ustensiles ménagers. Jean Paul PERNET continue ce savoir - faire à la Magne.

Après ce brillant et passionnant exposé, tous les Compagnons présents se sont retrouvés au restaurant du Roma autour d’un excellent repas et pour le traditionnel tirage des Rois et Reines. Un grand merci à Michel Lewintre et Henri Georges Brun.

 

conf artisanat     conf artisanat2


Soirée royale

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

Pour les premières agapes de l'année 2020, le portique de Mulhouse s'est réuni le 9 janvier sous la présidence complaisante du major-prime Claude Schneider dans l'antre habituel de l'agréable restaurant "Au Canon d'or" de Mulhouse-Dornach.

Après le verre de crémant d'Alsace, le major-prime a souhaité à tous ses compagnons une très belle année. Il a souligné "combien cette année 2020 sera chargée avec la venue des compagnons des autres portiques de France et d'Italie fin mars pour l'assemblée générale et la frairie du Storcki gourmand. Nous aurons tous les mois au moins un rendez-vous et c'est heureux".

A cet égard il eu le plaisir de présenter le projet de la carte du menu préparé par le dignitaire Michel Tugler qui évoque et la cigogne et le vignoble alsacien. Pour agrémenter la soirée le portique a invité les amis Marie-Odile et Pascal qui ont joué et chanté des airs connus, pour le plus grand plaisir des autres convives du restaurant. On entendit là "Bella ciao", "Quant on a que l'amour", "Marjolaine toi si jolie" ou encore la "Romance de Paris" ou "La java bleue". Et pour clore en beauté, la ballade de Graeme Allwright qui invite tous à boire "encore une dernière fois, à l'amitié, l'amour, la joie. On a fêté nos retrouvailles".

Les compagnons se sont fait servir la galette des rois traditionnelle. Attente, sourire en coin et sourire sur toutes les lèvres. Finalement après un suspens insoutenable ce sont les compagnons Claudine Warnery et Jean-Jacques Sutter qui ont été couronnés sous les joyeuses congratulations. (Photo) Ce n'est qu'après le chant des Allobroges que les compagnons se sont contraints de se quitter.

soiree royale 1     soiree royale 2     soiree royale 3


Assemblée Générale de la Vigilance Alpe Dauphiné

Portique Alpe Dauphiné

Le Jeudi 12 Décembre 2019, 37 compagnons ont participé à l’assemblée générale de la Vigilance. En tenant compte des 29 compagnons représentés, le quorum était largement atteint. A l’accueil, chaque compagnon présent a reçu un programme de l’année à venir ainsi qu’une nouvelle version En la présence de notre grand chancelier Roger Gay, Ange Riboud, grand Vigile, après une minute de silence en mémoire de nos disparus a ouvert la séance en présentant le rapport d’activité de l’année sartorienne (du 1 novembre 2018 au 31 Octobre de 2019) en commentant le diaporama des différentes manifestations et évènements interne et externe au Sarto.

Puis Marie Françoise Charrier notre argentier a présenté le bilan financier de la Vigilance qui a été approuvé à l’unanimité. A cette occasion Marie Françoise a confirmé sa démission de son poste d’argentier. Son remplacement sera confirmé dans les semaines à venir.

Mais une AG, c’est aussi la validation des activités de l’année à venir dont les plus importantes sont les vœux de la Vigilance à la mairie de Corenc le 9 janvier 2020, la Saint Vincent à Frangy le 9 février, la visite du SDIS de grenoble le 12 février, le carnaval de Chivasso du 29 février au 1er mars, l'Assemblée Générale et la frairie de la Compagnier à Mulhouse les 28 et 29 mars. D'autres manifesttions suivront comme le casse-croute œnologique en avril , le voyage surprise le 14 mai, la chorale à Albens en juin, la croisière des 4 fleuves du 6 au 12 octobre, l'origine du langage des fleurs en octobre, la frairie de la Vigilance en novembre suivie de l'Assemblée Générale en décembre.

Le grand chancelier Roger Gay a donné quelques informations concernant les voyages à Chivasso et à Mulhouse qui seront assurés par car mis à disposition par la chancellerie. La réunion a été clôturée par la projection du vidéo rama du voyage de la Vigilance en Corse organisé par Andrée Alepée en septembre dernier. Un buffet convivial termina cette journée à l’issue de laquelle nous nous sommes donnés rendez vous pour la cérémonie des vœux le 9 janvier prochain.