Frairie magistrale de Chivasso

Portique de Chivasso

A l’occasion du 35ème anniversaire de sa création le Portique de Chivasso (Piémont) a organisé une magnifique Frairie les 29 et 30 Septembre 2018.

Soutenu de la meilleure des façons par ses Compagnons, tous Dignitaires de longue date au sein de la Compagnie du Sarto, le Major Prime du Portique, Giancarlo Braga, avait à cœur de présenter tant aux compagnons transalpins et Cisalpins qu’aux autorités locales et autres confréries une Frairie réussie.

51 Dignitaires et Compagnons, le Grand Chancelier Roger Gay accompagné de Madame en tête, sont venus en car honorer de leur présence, mais aussi de leur Amitié Sartorienne, la volonté fortement marquée de ce Portique de demeurer au sein du SARTO alors que bien excentré en Italie.

Après une arrivée à l’Hôtel Rondissone ou nous attendaient G. Braga et son amie Gabriella chacun disposait de sa chambre avant de prendre dans ce même établissement un repas informel bienvenu après ce long déplacement. A 15 heures direction le centre de Chivasso sur la place d’armes (Piazza d’armi) pour un accueil dans la salle du conseil municipal de la Mairie située au sein du « Palazzo Santa Chiara ». Les Sartoriens endossaient leurs habits d’apparat afin de défiler dans le centre historique de Chivasso devancés par les musiciens de la philarmonique de Chivasso.

Cette balade musicale dans la ville avec à nos côtés les confréries locales telles que « La confraternita Della Nocciola », « Della Grappa e del Tomino » « Del Vino e Panisa », « Della Trippa », « Del Passito di Caluso » le « Club Papillon » et bien sur l’inamovible « Confraternita Del Sambajon e dij Nocciolini ». Un défilé riche en couleurs qui a tout à la fois surpris, intéressé et intrigué tous les « Chivassesi » attablés à la terrasse d’un bar ou faisant leurs courses qui questionnaient les quelques compagnons disposant un peu de la langue de Dante.

35ème anniversaire du Portique

Portique de Chivasso

DL20181005


chivasso Convivio EnogastronomicoRéunion annuelle des confréries et des clubs membres de la Fédération italienne des fraternités de l'alimentation et du vin.

Portique de Chivasso.

Le Samedi 20 janvier a eu lieu à Verolengo la réunion annuelle des confréries et des clubs membres de la F.I.C.E ( Fédération italienne des fraternités de l'alimentation et du vin) pour l’Italie du Nord pour planifier les activités de l’année 2018.

La Compagnie du Sarto a été invitée à cet important événement.

Le Major Prime de Chivasso, Giancarlo Braga, lors de son discours a présenté la Compagnie du Sarto mais aussi la future Frairie Magistrale de septembre et son programme.

L’initiative a suscité l’intérêt de quelques associations et personnes présentes qui à l’écoute du programme devraient y participer.


Assemblea Generale

Portique de Chivasso

Il Portique di Chivasso della Compagnie du S.A.R.T.O. si è riunito Martedi 14 Novembre, alle 21, nella sede (g.c.) dell’Associazione Culturale Contatto.

Erano presenti i seguenti Compagnons : Giancarlo Braga (Major Prime), Angelo Sussetto (Mâitre de l’Académie); Edgardo Pocorobba (Vexillaire); Antonio Actis (Mâitre des Arts et de l’Industrie –
Mâitre de Greffe) e Piervanni Mortarotti (Mâitre des Sports).

Il Major Prime ha esaminato la situazione del 2017, richiedendo attenzione su:

  • Rapporto Morale
  • Rapporto Finanziario
  • Attività “ Frairie 2018 “
  • Questioni diverse e varie

Ricordando, innanzitutto, la visita di ben 40 Compagnons d’Oltralpe al Carnevale di Ivrea. Una visita che ha avuto un notevole successo grazie alla capillare conoscenza del territorio da parte del lo stesso Major Prime e che ha evidenziato gli ottimi rapporti esistenti con la Cancelleria.

Il Major Prime ha anche comunicato che nel mese di febbraio 2017 la Compagnon Rosanna Bretti (Mâitre du Terroir) ha espresso la volontà di non far più parte del Portique di Chivasso. “Dimisioni accettate.”

Si è, quindi, passato all’approvazione del rendiconto contabile e, i Compagnons presenti hanno espresso, all’unanimità, la volontà di continuare a mantenere in vita il Portique di Chivasso.

Per l’anno 2018 è stato confermato all’unanimità il Bureau già in carica con l’impegno ad assicurare la loro collaborazione nei limiti del proprio tempo disponibile.

Sono state versate le quote annuali 2018 e si è passato ad esaminare il palinsesto della Frairie Magistrale dei Nocciolini di Chivasso, Sabato 22 e Domenica 23 Settembre 2018.

In questa occasione sarà celebrato il XXXV anniversario di fondazione del Portique (24 Settembre 1983).

Il prossimo appuntamento del Portique è stato fissato per Martedì 12 dicembre, alle 21.00

**********

Assemblée Générale du Portique de CHIVASSO

Le portique de Chivasso de la compagnie du S.A.R.T.O. s'est réuni le mardi 14 novembre, à 21 h, au siège social de l'Association de Contact Culturel.

Les compagnons suivants étaient présents : Giancarlo Braga (major prime), Angelo Sussetto (maître de la Académie); Edgardo Parker (Vexillaire); Antonio Actis (maître des arts et de l'industrie – maître de greffe)
et Piervanni Mortarotti (maître des sports).

Le Major Prime a examiné la situation de 2017, requérant l’attention sur :

  • Relation morale
  • Rapport financier
  • Activité "Frairie 2018"
  • Différentes questions et divers

Rappelant, d'abord, la visite d’une quarantaine de compagnons des différents portiques transalpins au Carnaval d'Ivrea. Une visite qui a eu un succès remarquable grâce à la connaissance répandue du territoire par le même Major Prime et qui a mis en évidence les excellentes relations existant avec la chancellerie. Le major prime a également annoncé qu'en février 2017, Rosanna bretti Compagnon et maître du terroir exprimait la volonté de ne plus faire partie du Portique de Chivasso. "Démission Acceptée"

Ensuite le rapport financier a été adopté. A l'unanimité, les compagnons présents ont exprimé leur volonté de continuer à maintenir en vie le Portique de Chivasso.

Le Bureau 2017 a été unanimement confirmé, sans changement, dans ses fonctions pour l’année 2018 avec l’engagement d'assurer leur coopération dans les limites de leur temps disponible. Les cotisations annuelles 2018 ont été payées.

Le programme de la Frairie Magistrale dite « Frairie des noisettes de Chivasso » qui se déroulera les samedi 22 et dimanche 23 septembre 2018, a été examiné. À cette occasion sera célébré le XXXVI anniversaire (35ème) de la Fondation du Portique de Chivasso qui fut crée le 24 septembre 1983. Les aspects organisationnels ont été lancés : programme, sponsors éventuels, etc. Les premières actions ont été planifiées.

Pour l’année 2018, le Portique organisera au moins une visite aux Compagnons Transalpins et assurera également sa présence lors d'un événement local.

Le prochain rendez-vous du Portique a été fixé au mardi 12 décembre à 21 Heures.


bardonecchiaSaint Hyppolite à Bardonecchia

Portique de Chivasso

Comme chaque année, nous avons répondu en nombre à l’invitation des Compagnons du Sarto Cisalpin pour participer, en costume, à la fête de Saint Hippolyte. Sous un ciel orageux, mais une température fraîche, la compagnie du Sarto largement représentée par 39 compagnons venus en car de Alpe-Dauphiné, Annecy, Albertville, Chambéry, et la Dent du Chat ont été accueillis, avec chaleur à la mairie de Bardonecchia par nos amis Renato Frisiero et Giancarlo Braga Major Prime de Chivasso.

Le défilé des dignitaires costumés, suivi des compagnons, parcourant toute la rue allant de la mairie à l’église Saint Hippolyte a été très apprécié de la population. On regrettera l’absence de la Banda locale qui avait pris cette année un autre trajet.Cependant, nos costumes attirant les regards, nombreux sont les dignitaires qui durent se prêter à la séance photo mais aussi à répondre aux demandes d’information sur notre confrérie par les touristes Italiens.

Sur la place de l’église, nous avons retrouvé le groupe des femmes (de 7 à 77 ans), en costume local, représentant la ville de Bardonecchia. Puis, dans une église pleine, nous avons assisté, aux côtés d’officiels Italiens et Français (Les maires de Modane et Briançon entre autres) à la messe solennelle dite par l’évêque de Turin. Messe chantée par les Chœurs accompagnés par les orgues de cette église magnifiquement décorée en l’honneur de Sant Hyppolite. A la sortie de la messe, précédent l’évêque, les jeunes enfants et les dames en costume local cités plus haut distribuaient le pain de l’amitié.

S’ensuivit un « pot » offert par la mairie de Bardonecchia sur la place de l’église qui précéda le très « riche » et très animé repas au « Cran Baita » clos par la grappa de Renato. Dans un bref discours, mi français- mi Italien, Roland remerciait les organisateurs cisalpins, félicitait le portique de la Dent du Chat et son bureau pour l’organisation du car ainsi que les 39 Compagnons qui ont fait le déplacement. Enfin il rendait hommage à Maria Teresa Frisiero trop tôt disparue et qui fut applaudie chaleureusement.

Cette très belle journée se termina par un « au revoir, à l’année prochaine

 bardonecchia1   bardonecchia2


contattoRéunion du portique

Portique de Chivasso

Giovedì 11 maggio, alle 21, nella sede” dell’Associazione Culturale Contatto” ,si è riunito il Portique di Chivasso della Compagnie du Sarto. Il Major Prime Giancarlo Braga ha aperto la seduta con la cronaca relativa alla partecipazione dei Sartorien al Carnevale di Ivrea, iniziativa che ha avuto un ottimo successo per il livello della manifestazione e per l’accoglienza riservata alla delegazione francese.

Il Major Prime ha quindi riferito della possibilità di tenere nel 2018 una Frairie Magistrale a Chivasso con nuova intronizzazione di Compagnons. Il Portique ha affrontato questa questione ed ha già avanzato proposte in merito che saranno valutate il più presto possibile per avere un’organizzazione perfetta dell’evento. Il Major Prime ha quindi esortato i Dignitari presenti alla partecipazione dei ritrovi Enogastronomici e Culturali delle Confraternite per sottolineare la presenza del Portique di Chivasso ad ogni iniziativa pubblica.

La riunione si è conclusa trovando l’accordo di tutti i Compagnon

Jeudi 11 mai, à 21 heures au siège de l’association culturelle « il Contatto », le Portique de Chivasso de la Compagnie du Sarto s’est réuni. Le Major Prime Giancarlo Braga a ouvert la session, avec la chronique relative à la participation des Sartoriens pour le Carnaval d’Ivrea. Cette Initiative a été un très grand succès par le niveau de l’événement et pour l’accueil réservé à la délégation des Compagnons Français.

Le Major Prime a ensuite formulé de la possibilité de faire au cours de l’année 2018 une Frairie magistrale à Chivasso avec de nouvelles intronisations de Compagnons. Le Portique a abordé la question de cette future Frairie et déjà fait des propositions sur ce sujet. Elles seront évaluées le plus rapidement possible dans le but d’obtenir une parfaite organisation de l’événement.

Le Major Prime exhorte aussi les dignitaires présents afin qu’ils participent aux réunions des confréries, culturelles et gastronomiques pour souligner la présence du Portique di Chivasso à chaque événement public.

La réunion s’est terminée avec l’accord de tous les Compagnons.


Conférence avec la confrérie du sabayon

Portique de chivasso

Domenica 21 maggio il Portique di Chivasso della Compagnie du Sarto guidato dal Major Prime Giancarlo Braga ha preso parte alla 35° Tornata annuale della Confraternita Enogastronomica del Sambajôn e dij Nôaset di Chivasso.
Alle 10, presso la Tenuta del Cerello, importante dimora storica della campagna chivassese, occupata dai Francesi il 26 luglio 1705 nel corso della Guerra di Successione spagnola, c’è stato il ritrovo ed il paludamento delle Confraternite ospiti.

Gli storici locali Fabrizio Spegis e Davide Bosso hanno illustrato, anche con l’ausilio di audiovisivi, l’assedio, la presa e l’occupazione francese della Città di Chivasso, tra il 16 giugno e il 29 luglio 1705. E’ quindi seguito lo scambio di doni tra le Confraternite presenti e il conferimento delle commende d’onore. Infine, si è svolta una visita alla tenuta e al museo dello scultore siculo-chivassese Nino Ventura, conclusasi con il Convivio.

E’ stato un appuntamento molto interessante che ha suggellato, ancora una volta, l’amicizia tra il Portique e la Confraternita.

Le Dimanche 21 Mai le Portique de Chivasso de la Compagnie du Sarto emmenée par son Major Prime Giancarlo Braga a pris part a la 35 ème réunion annuelle de la confrairie gastronomique du Sabayon et de la noisette de Chivasso. A 10 heures , dans le domaine de Cerello, importante demeure historique de la campagne de Chivasso , occupée par les Français le 26 Juillet 1705 au cours de la guerre de succession espagnole il y avait la reunion et la mise en costume des confreriesinvitées.

Les historiens locaux, Fabrizio Spegis e Davide Bosso ont illustré , avec le secours de l’audiovisuel, le siège , la prise et l’occupation Française de la ville de Chivasso entre le 16 Juin et le 29 juillet 1705. Puis ensuite a suivi l’échange de dons entre les confréries présentes et l’attribution des médailles d’honneur. Enfin la visite du domaine et du musée avec du sculpteur Chivasso -Sicilien , Nino Ventura, s’achevait par le banquet.

 Ce fut une réunion fort intéressante qui a cellé ,une fois encore, l’amitié entre le Portique et les confréries.


ivreaCarnaval d'Ivrea

Portique de Chivasso

Le carnaval d’Ivrea ou Ivrée est une plongée dans l’histoire, et la légende médiévale retoquées par un napoléon réformateur et organisateur dont les symboles et les costumes seront très présents tout au long de ces 3 journées de fêtes. 38 compagnons de la compagnie du Sarto ont rejoint Giancarlo Braga, nouveau Major Prime du portique de Chivasso, qui a organisé avec enthousiasme et succès ce dépaysement de 3 jours.

Le soir de notre arrivée, après notre participation au défilé aux flambeaux, un repas de gala nous attendait, organisé par l’association « Le Club PAPILLON d’Ivrea et del Canavese ». Près de 200 personnes y assistaient. Il a été réalisé et servi par les élèves de l’école hôtelière de Turin qui avaient préparé un menu autour des légumes secs de l’entrée jusqu’au dessert qui, en effet, nous réservait une surprise : une glace aux haricots.

ivrea1Ce menu était la suite logique du colloque organisé deux heures plus tôt auquel ont assisté quelques rares compagnons puisque tout était énoncé en Italien.

Colloque intitulé : « I Legumi, Cibi che cambiano il Mondo »soit « Les légumes, ces aliments qui changent le Monde ». Giancarlo, pensant à tout, a fait venir pour cette soirée le doyen des Compagnons Italiens, notre ami Renato Frisiero tout surpris car resté dans l’ignorance de notre venue au carnaval. Quelques larmes ont perlé mais le sourire a vite repris le dessus. Le Sarto invité d’honneur a été présenté au cours de cette soirée et le Cœur Sartorien figurait sur le menu.

Après une nuit réparatrice, coiffés de notre bonnet phrygien offert par Giancarlo, nous sommes allés attendre le général de la fête, protecteur de la reine (la Mugnaia, la fille du meunier) qui sera l’objet de notre attention pour ces 2 jours.

Pourquoi le bonnet phrygien penserez-vous ! Nous en parlons plus loin.  Pour que nous tenions la distance, Giancarlo n’hésita pas à nous emmener déjeuner à Zimone au milieu des vignes (Al ristorante DA ENRICO spécialiste del Fritto misto). Là nous attendait un menu piémontais (10 plats ! Les téméraires pouvaient en reprendre). Pour nous aider à digérer, une excellente grappa terminait ce repas.

Le soir, il nous fallut bien du courage pour accéder à la salle ou la Mugnaia recevait les délégations avant d’apparaître au balcon puis défiler en cortège avec ses pages, ses suivants et les grenadiers de Napoléon dans les rues médiévales d’Ivrea.  Le journal local avance le chiffre de 35 000 personnes dans la ville d’où les rues encombrées de multiples et ravissants costumes le tout dans un bel ordonnancement.

Rien n’est jamais achevé au cours de ce carnaval. Giancarlo nous emmène dans un jardin, presque une cuisine de campagne et nous voici dégustant la « Fagiolata » ! Une soupe traditionnelle servie à minuit composée de haricots, saucisson, lard et aromates. Les italiens présents ont interprété à notre attention la chanson du Carnaval !

ivrea2Le dimanche, nous avons pris nos positions tôt pour assister à la bataille des « aranceri » les lanceurs d’oranges des 5 quartiers d’Ivrea représentés chacun par un char armé de « soldats du quartier » et d’une grande provision d’orange pour munitions.  Ces chars défilent dans la ville de place en place et attaquent les nombreux piétons armés eux aussi d’oranges. Les fruits représentent les armes, les chars contiennent les défenseurs du tyran et les équipes à pied le peuple qui se révolte.

Le bonnet phrygien est la marque de la neutralité. Ce bonnet rouge en forme de bas représente l’adhésion idéale à la révolte et aussi l’aspiration à la liberté comme ce fut pour les protagonistes de la révolution Française.
Il vous préserve de jets d’oranges intempestifs (rarement volontaires). On remarquera que toutes les devantures des magasins sont barricadées et protégées de ces jets d’oranges ce qui évite de salir les façades. Plus de 400 tonnes d’orange hors normes ou périmées sont utilisées. Le parterre en est couvert, l’odeur des oranges écrasées domine tout.

Les impératifs de conduite de notre chauffeur ne nous font pas oublier l’heure du départ ainsi ce fut le retour en France des images plein les yeux.

Merci à Giancarlo Braga pour ce magnifique week-end culturel et gastronomique.

Historique

ivrea3Dans Ivrea, petite ville du piémont de 25.000 habitants, le Carnaval, et sa Bataille d’oranges sont la rétrospective d’une tranche d’histoire et de légende.

Le véritable protagoniste est la ravissante Mugnaia, symbole de liberté et héroïne de la fête depuis son apparition en 1858. Le Général d’origine Napoléonienne qui l’accompagne guide le brillant état Major à la suite du Grand Chancelier (non pas Roger !) tout à la fois Cérémoniaire et garde d’une tradition l’ensemble au son des fifres et tambourins.

L’esprit historique est parfaitement transmis par la chanson du carnaval qui évoque le soulèvement du peuple contre le Marquis de Montferrat qui affamait la ville.

Dans la légende ce fut le geste héroïque de Violetta, fille d’un meunier, qui se rebellât contre le droit de cuissage du seigneur et le tua avec sa propre épée. La bataille des oranges évoque donc cette révolte !!