568ème Frairie du Sarto

Vigilance Alpe Dauphiné

Sur le thème de la musique dans toutes ses formes, la frairie de la Vigilance Alpe Dauphiné a eu lieu le dimanche 17 Novembre dernier dans une belle ambiance très conviviale dans ce nouveau site de l’hôtel Best Western de Champfeuillet près de Voiron

57 compagnons et invités ont bravé les « vents » contraires (Contrainte de changer de lieu, les gilets jaunes et la pluie) qui se sont ligués pour tenter de faire échouer notre frairie. Merci à tous ces téméraires, en particulier aux représentants des portiques d’Aix les Bains, de la Dent du Chat, et Ducal qui n’ont pas hésité à traverser la Chartreuse pour être présents à nos côtés ; mais aussi à notre grand chancelier représentant le portique des Dauphins.

Suite au discours d’introduction de Ange Riboud, notre Grand Vigile, Le Grand Chancelier Roger gay a annoncé l’ouverture de cette 568ème frairie du Sarto. Qui fut l’occasion de la remise de :

  • deux Cœurs d’or, bien mérités, à nos deux très actifs compagnons : Christian Martin chargé des relations avec la presse et toujours prêt à aider et Charlyne Zuber notre vaguemestre
  • un Cordon d’honneur à Brigitte Clot représentante de l’association Cœur Vers Corps

Mais aussi d’introniser 2 nouveaux Compagnons que le Sarto est très heureux d’accueillir dans ses rangs : Ginette Petrone et Danièle Rigolet

Puis Brigitte Clot, représentante de l’association « Cœur Vers Corps », émut l’assistance en présentant la mission de l’association caritative crée par Sylvie Bocquet « Cœur Vers Corps » et qui accueille tout au long de l’année a Corençon des familles d’enfants atteints de cancer afin de les aider, pendant ces quelques jours, à retrouver une vie de famille normale. A l’issue de cette présentation, La Vigilance Alpe Dauphiné lui remit le don destiné à cette association.

Puis les nouveaux promus furent « baptisés » au Chignin-Bergeron avant de donner la voix à la chorale qui a réjoui nos cœurs avec une variété de chansons d’anthologie pour terminer avec l’hymne du Sarto « les Allobroges ».

A l’issue d’un apéritif très copieux, l’excellent déjeuner a été ponctué de séquences de danses que beaucoup interprétèrent avec célérité.

Merci à tous de nous avoir accompagnés dans la joie durant toute cette journée, nous vous proposons de nous retrouver à notre prochaine Frairie en 2019 mais aussi tout au long de l’année lors des différentes manifestations du Sarto.


Chapitre du Bleu de Solaize

Vigilance Alpe Dauphiné

8 compagnons du Sarto de la Vigilance Alpe Dauphiné et du portique d’Aix les bains ont participé au chapitre du Bleu de Solaize parmi 22 autres confréries que nous avons l’habitude de fréquenter.

Non, le bleu de Solaize n’est pas un fromage, c’est un poireau rustique résistant au froid et au feuillage à l’aspect bleuté, dans le bleu de Solaize tout est bon, on en fait même une liqueur que les nouveaux intronisés ont eu l’honneur de déguster.

Cette journée très conviviale a vu notre grand maître du greffe intronisé et recevoir le tablier du bleu de Solaize. Elle s’est poursuivie par un excellent repas ponctué de séquences de danses auxquelles les convives se sont empressés de participer

Nous avons apprécié les performances des élèves de l’association de danse de Solaize qui nous ont très bien interprété plusieurs danses sur des thèmes modernes très dynamiques.

Après la présentation des confréries, la journée s’est achevée dans la bonne humeur en espérant nous revoir prochainement


Visite à A. Raymond

Vigilance Alpe Dauphiné

Le succès est venu de la « pression » telle pourrait être la devise de l’entreprise A Raymond. En effet, en 1865 Mr Alfred Raymond crée son entreprise avec deux associés pour développer un produit très technique : le bouton pression. Le concept lui est venu d’un besoin exprimé par les gantiers grenoblois qui ne trouvaient pas de solutions simples pour fermer les gants qu’ils produisaient.

Deux anciens employés passionnés de A. Raymond ont très aimablement reçu vingt-trois compagnons de la Vigilance pour leur raconter l’histoire de cette entreprise toujours très novatrice (plus de 600 brevets déposés entre 1865 et 2008) et toujours aux mains de la famille Raymond.

La visite du petit musée nous a replongé dans une histoire des entreprises grenobloises de l’après-guerre que certains d’entre nous ont bien connue. Aujourd’hui, l’entreprise est présente dans 7 pays du monde et avec 7 000 employés produit chaque jour plus de 24 milliards de fermetures diverses.

raymond1     raymond2     raymond3


Croisière sur la seine

Vigilance Alpe Dauphiné

C’est par un ciel superbe que 35 compagnons Sartoriens, Anysetiers et invités ont longé les rives de la Seine de Paris à Honfleur. Au rythme de la langueur de notre bateau très confortable, nous avons découvert les 27 ponts illuminés de Paris par une nuit très claire pour ensuite nous acheminer vers Honfleur en suivant les rives crayeuses du Vexin.

La longue histoire tumultueuse de la Normandie nous est apparue à notre arrivée aux Andelys dominé par Château Gaillard, vestige du XII° siècle qui évoque la présence de Richard Cœur de Lion Roi d’Angleterre et Duc de Normandie. La découverte de Honfleur, petit port de pêche et vieille cité des peintres tel que Eugène Boudin mais aussi la patrie d’artistes tel que Alphonse Allais et Éric Satie, fut en enchantement. Avec l’excursion à Fécamp, la côte d’Albâtre nous apparut blanche et ocre illuminée par un soleil puissant. La visite de Fécamp, ville des Terre-neuvas fut ponctuée par une dégustation de la célèbre liqueur de Bénédictine qui fut rapidement éliminée par « l’escalade » des falaises d’Etretat et de son aiguille creuse rendue célèbre par « Arsène Lupin » héros de Maurice Leblanc citoyen d’Etretat. La plongée dans l’histoire fut complétée par les visites de Jumièges et St Wandrille abbayes bénédictine du Vexin du X° siècle complétée avec la visite du Vieux Rouen, vieux de 2000 ans avec sa cathédrale gothique du XI° siècle, sa grosse horloge, sa place du vieux marché et son église moderne dédiée à Jeanne d’Arc.

Le tout, à chaque étape, ponctué de succulents repas préparés à bord avec des animations sympathiques. Ce voyage s’est déroulé dans une belle convivialité avec l’ensemble des groupes (français, belges, suisses !)

Pour clôturer ce voyage, sur le trajet du retour à Grenoble, notre organisatrice Andrée Alépée, nous avait organisé un superbe et très bon repas à Avallon dans un restaurant à l’ambiance chaleureuse. Ce voyage est terminé, il nous laissera un très bon souvenir. Nous attendons le suivant.  Un grand merci à Andrée.

  


sortie plein air2Sortie plein air

Vigilance Alpe Dauphiné

Le 24 Juin dernier, 49 compagnons Sartoriens et Anysetiers ont pris l’air au restaurant du Col de l’Arc à Lans en Vercors. En prélude du repas, un apéritif préparé par Christian Martin nous attendait sous les ombrages du parc.

Puis s’ensuivi un repas copieux et fraternel qui fut complété par l’habituelle omelette Norvégienne qui a donné le tonus nécessaire aux convives pour aborder une après-midi conviviale autour d’activités diverses dont l’habituelle partie de boules gagnée par la doublette Angèle Ferraris et Jean Louis Roux.

Puis ce fut l’heure du retour vers la cuvette Grenobloise en se disant à bientôt à la rentrée.

sortie plein air   sortie plein air3


Sortie au fort de la Bastille

Vigilance Alpe-Dauphiné

Le 12 Juin 2018, encadrés par le comédien interprétant le rôle du chef Barnabé, 14 compagnons de la Vigilance Alpe Dauphiné ont revécus la dernière ronde (en 1873) au fort de la Bastille en parcourant Orillons, poternes, douves, glacis !!

Ce fort, initié en 1590 par le Duc de Lesdiguières et développé sous Louis XVIII par le Général Haxo en 1823 fut au cours de ces 230 ans d’activité, une arme de dissuasion contre les savoyards derrières lesquels se dissimulaient les Autrichiens.

Ce fut une visite instructive et sympathique.

bastille     bastille1


surprise1Sortie surprise

Vigilance Alpe-Dauphiné

Andrée Alepée, organisatrice de ce voyage, a su garder le secret de la destination jusqu’au dernier instant.  En effet, il aura fallu, aux 45 compagnons du Sarto, accompagnés de leurs amis Anystiers, attendre leur arrivée à Roussillon (Isère) pour découvrir leur but.

Une charmante guide les attendait pour leur faire visiter le château renaissance où séjourna entre-autre le Cardinal de Tournon. C’est ici que Charles IX décida que le premier jour de l’année serait le 1° Janvier.

Pour se remettre de cette visite, riche en informations, un repas attendait les voyageurs à la taverne du château. Puis les convives se rendirent en car à la poterie des Chals située à Roussillon depuis plus de 200 ans.  Toujours en activité, elle utilise encore l’un des derniers fours à bois de l’Isère.

Bravo et merci à Andrée Alépée pour avoir préparé discrètement cette surprise.

surprise2   surprise3


 

iranProjection du voyage en Iran

Vigilance Alpe Dauphiné

Le 3 Avril dernier 36 compagnons du Sarto et 8 invités ont assisté à la projection du voyage en Iran de Ginette et Guy Gatine en Octobre dernier. Après un court rappel de la riche et longue histoire de ce pays (5000 ans), nous avons pu suivre par écran interposé les très riches heures de l'histoire et de la culture de ce pays à travers la visite des villes telles que Shiraz, Yazd, Passagardes, Ispahan, Téhéran.... mais aussi le très célèbre musée à ciel ouvert de Persépolis.

La projection a éveillé la curiosité de l'assistance qui a posé beaucoup de questions sur la culture mais aussi sur la vie dans ce pays qui nous semble fermé. Parmi les invités, nous avions la joie d'accueillir Mme Jorcin, Iranienne vivant à Meylan et qui a complété avec plaisir les réponses aux différentes questions.

Nous avons terminé cette soirée autour d'un copieux cocktail dinatoire arrosé entre autre par des vins de Savoie offert avec la maison Vuillien

iran1