Voyage en Corse

Vigilance Alpe Dauphiné

Du 13 au 20 Septembre dernier 33 Sartoriens et invités ont visité la Corse selon un beau programme préparé par Andrée Alépée. La traversée de nuit sur une mer calme, ponctuée par un arrêt du bateau en pleine mer pour évacuer un passager malade (non ce n’était pas un Sartorien), nous sommes débarqués à Bastia ou notre guide corse « Fonfon » nous attendait. Après un rapide tour de ville, nous nous sommes engagés sur les routes sinueuses et étroites du Cap Corse pour rejoindre Patrimonio où nous attendait une dégustation de vins du Cap Corse (dont le superbe muscat du Cap Corse) présentée par un vigneron passionné.

Pour rejoindre Calvi nous avons traversé le désert des Agriates qui en fait n’a rien d’un désert, c’était en fait le grenier de la corse partagé entre les bergers qui amenaient leurs troupeaux l’hiver et les agriculteurs qui ensemençaient les terres au printemps pour des récoltes en été. Les bergers et les agriculteurs partageaient un habitat commun : la paillade.

Les villages de Balagne, les ponts et les tours génoises nous rappelaient l’histoire tourmentée de la Corse qui fut d’abord pisane puis Génoise puis française après quelques années d’indépendance. Cette dernière phase de son histoire fut largement commentée par notre guide lors de la visite de Corte (ville de Pasquale Paoli) et Ajaccio (ville des Bonaparte). La visite par terre et par mer des calanques de Piana à Porto puis de Bonifacio également par terre et par mer furent les points d’orgues de ce voyage Corse

La tombola organisée par François Charlon, chorale du Sarto dirigée par Anne Marie Vial, venue nous rejoindre à Porticcio pour cette soirée, chants de Jean Pierre notre conducteur chanteur ainsi que le duo de chanteurs Corses auxquels s’est joint la chorale du Sarto pour interpréter dans une grande émotion et à la grande joie de tous le « Dio vi salve Regina » hymne corse.

Pour clôturer ce voyage, la reprise de contact avec le continent fut l’objet d’une visite du moulin de Chartreuse à Villeneuve les Avignon ou nous avons déjeuné dans une ambiance chaleureuse.

Ce fut un beau voyage, un grand merci à Andrée.