visite zoo abretsLes Dauphins à la rencontre des Fauves

Portique des Dauphins

Ce mardi 21 Juin 20 compagnons et amis du portique des Dauphins sont allés à la rencontre des grands prédateurs que présente le Parc des fauves installé aux Abrets en Dauphiné.

Après le déjeuner au Vieux puit, direction le parc pour une visite sous un soleil qui joue à cachecache avec les nuages … Le parc accueille plus de 70 000 visiteurs par an et change de dimension. Sa volonté est toujours la même: préserver et sauvegarder grâce à la connaissance! Son positionnement et son axe de communication sont : le Zoo au plus prés des prédateurs ! Les enclos équipés de grandes baies vitrées permettent d’admirer lions, tigres blancs, jaguar noir et tacheté et de nombreuses autres espèces connues ou moins connues comme le chien des buissons ou le tayra par exemple.

Les compagnons ont unanimement reconnu avoir passé un bon moment et ceux qui avaient , en leur temps, connu le « zoo de Fitilieu » ont exprimé leur étonnement et leur agréable surprise quant au développement de cet espace.

Après 2 heures trente de visite environ, nous nous sommes tous retrouvés chez notre compagnon Josette pour terminer cette journée par un moment de convivialité en dégustant brioche et cidre.

 visite zoo abrets1     visite zoo abrets2


Nécrologie

Portique des Dauphins

C’est avec tristesse que le Portique des Dauphins vient de perdre deux de ses fidèles Compagnons. Tout d’abord ce fut notre Compagnon Roger PARENT de Saint-Savin qui nous quittait subitement et dont les funérailles furent célébrées le 6 avril dernier en l’église de Trept (38). Puis le 16 mai nous accompagnions à sa dernière demeure notre Compagnon Maurice SEIGLE-FERRAND de Fitilieu.

En leurs personnes le Portique des Dauphins perd deux fidèles Compagnons, deux amis précieux. En ces moments difficiles les Compagnons du Portique des Dauphins assurent Colette et Josette, leurs épouses respectives ainsi que toute leur famille, de toute leur amitié et leurs présentent leurs sincères condoléances.


Femmes tueuses en série démystifiées

Portique des Dauphins

Ce vendredi 26 Avril, le Portique des Dauphins a eu le plaisir d’accueillir Gaëlle Perrin Guillet, marraine du dernier festival «sang pour sang Polar» de St Chef, secrétaire de mairie le jour et auteur de thriller la nuit. Depuis toujours amatrice de romans noirs, elle s’essaie à l’écriture en 2000.  Après deux romans auto-publiés (« Le Sourire du diable » en 2010 et « Au fil des morts » en 2011), elle participe à deux recueils des « Auteurs du noir face à la différence » (en 2012 aux éditions JIGAL puis en 2013 à L’atelier Mosesu).

Elle écrit également des « thrillers policiers historiques, notamment «Soul of London» et « Les fantômes du passé » qui nous emmènent, dans les rues sombres et embrumées du Londres de la fin du 19ième siècle, dans les pas de Jack l’éventreur et de Sherlock Holmes.

Elle est intervenue dans le Portique dans le cadre d’une conférence dont la thématique était « femmes tueuses en série ». Les compagnons présents et la conférencière ont échangé pendant une heure trente environ de manière particulièrement interactive sur ce sujet.  Gaëlle nous a appris que pour être considéré comme un tueur en série, il fallait avoir au moins commis 3 meurtres, que les femmes représentaient seulement 8 % de la population des tueurs en série.

C’est aux Etats Unis que l’on compte, a compté, le nombre de tueurs en série le plus important. Hélène Jegado, née le 17 juin 1803 à Plouhinec et exécutée le 26 février 1852 à Rennes, pâtissière bretonne qui empoisonnait à l’arsenic, est considérée comme la plus grande tueuse en série française (60 morts). Si pour les hommes le sexe est la première motivation, les femmes tueuses, elles, sont surtout motivées par l’argent. De nos jours, les tueurs en série sont moins nombreux. Les progrès en terme de profilage et les moyens d’investigation de la police font que ceux- ci sont souvent arrêtés avant d’avoir commis 3 crimes.

Gaëlle a terminé son propos en nous proposant une liste d’auteurs de romans noirs, elle a notamment cité Michel Moatti, Jérôme Loubry et son ouvrage récompensé par le prix sang pour sang polar 2019 « le douzième chapitre », René Manzor et son roman «Apocryphe», Sonja Delzongle ainsi que Minier et son dernier livre « M, au bord de l’abîme ».
Elle nous a également recommandé la série « Mindhuters » pour tout apprendre du métier de profileur.

Les compagnons présents ont particulièrement apprécié la richesse des échanges avec notre conférencière et l’inter-activité de la conférence. Merci et bravo Gaëlle.

conf perrin guillet     conf perrin guillet2


tripot1« Tripot berjallien »

Portique des Dauphins

Le 9 Février, le Portique des dauphins a transformé la salle banalisée de Champarey en maison de jeux. Dès 14h30, les table de tarots, coinche, Rumik’s et autre « Dixit » se sont vite retrouvées prises d’assaut par les 28 compagnons qui avaient souhaité passer un  après-midi hivernal convivial.

Fidèle à ses valeurs d’amitié et de convivialité, le Portique avait organisé pour les présents un apéritif suivi d‘un buffet campagnard.

Une belle journée qui a permis aux Dauphins de se revoir après la trêve des confiseurs !

tripot2     tripot3


ag20181L’Assemblée Générale du Portique des Dauphins

Portique des Dauphins

Le dimanche 2 décembre 2018, les compagnons du Portique étaient conviés à l’AG de celui-ci. Nous étions 30 compagnons, et 4 compagnons avaient donné pouvoir à un présent, de fait le quorum était atteint et notre Assemblée Générale, donc, légitime.

Après le mot de bienvenue du Major-Prime, Dany Clerget, Maître du Greffe, a présenté le rapport d’activités de l’année écoulée. Yolande Pipon, Argentière, a ensuite présenté le rapport financier. Les vérificateurs aux comptes, Jeanine Devouassoud et Michelle Duport ont, par ailleurs, certifié que les comptes étaient tenus rigoureusement et quitus a été donné à l’Argentière. Nous avons, comme il se doit, désigner d’une part les vérificateurs aux comptes pour l’année 2019, à savoir Eliane Vial et Mado Monin-Veyret, d’autre part les délégués du portique à l’ AG de la compagnie prévue à Annecy le 23 Mars 2019 Eliane Vial, Georges Vial, Georges Anselme.

Avant de clôturer cette AG, les présents ont échangé sur les diverses initiatives possibles en 2019, sachant que quelques évènements sont déjà programmés comme notre après-midi jeux de société prévue le 9 Février 2019, notre journée plein-air le 23 Juin.

Plusieurs pistes ont été évoquées, notamment conférence Police Scientifique ou expertise médico-légale, visite du musée Berliet, visite du zoo de Fitilieu, visite d’un ENS, balade botanique ….

Après nos travaux studieux, et avant de nous quitter en fin d’après-midi, nous nous sommes régalés du repas que Monique, notre hôtesse restauratrice avait spécialement concocté pour nous.

Le Major-Prime et la mandature remercient tous les participants à cette AG, et leur souhaite ainsi qu’à tous les compagnons du portique, de très joyeuses fêtes de fin d’année et une très belle année 2019.

ag20182     ag20183     


Soirée Philo au portique des Dauphins : « La fraternité et la joie comme remède à la violence et à la peur »

Portique des Dauphins

Le vendredi 19 Octobre, nous étions 26 compagnons du portique réunis à la taverne rustique de Saint Chef pour écouter Jean Paul BEAU.

Jean Paul, professeur de philosophie et proviseur retraité, fondateur de l’association « Philo et partage « de St Alban a eu la gentillesse de nous consacrer une soirée pour venir nous exposer la dualité « tragédie et humanisme ».

En nous parlant de Bacchus (comment aurait-il pu en être autrement dans une sartorie) et d’Apollon, Il nous a fait explorer la vision de Nietzsche, Jean Paul a conforté son exposé en rappelant Descartes et son « je pense, donc je suis » ainsi que Camus et son « je me révolte, donc nous sommes ».

Le philosophe a finalement conclu son propos en rappelant notre ambition humaniste de simple mortel, celle de l’humble terrien que nous sommes : « Malgré et avec les désordres, voire les horreurs du monde, il nous faut garder l’énergie de vivre, la jubilation du voir, du savoir et du sentir. »

Après un échange nourri avec l’auditoire, nous avons mis en pratique les recommandations de Dionysos (Bacchus) et avons joyeusement terminé la soirée en partageant quelques agapes dans la fraternité et l’amitié.
Les compagnons qui souhaiteraient l’exposé de Jean Paul peuvent me le demander….

 philo1     philo2


Les Dauphins à Chivasso

Portique des Dauphins

Le week end des 29 et 30 Septembre, une dizaine de compagnons du portique se sont rendus à Chivasso pour fêter les 35 ans de ce portique.

Partis de Bourgoin tôt le samedi matin en car et après un arrêt à Chambéry pour permettre à nos amis de La Dent du chat, Grenoble, Aix, Chambéry, Tarentaise de nous rejoindre, nous sommes partis directions l’Italie.

Après avoir traversé le tunnel du Fréjus, nous avons fait une pause casse-croûte et nous sommes régalés des préparations des compagnons de la dent du Chat experts en la matière.
Nous avons merveilleusement été accueillis par nos amis transalpins qui se sont mis en quatre pour nous concocter un programme alliant à la fois convivialité et culture.
Visite de l’hôtel de ville de Chivasso et des peintures qu’il abrite, reçus par la reine et le roi du carnaval de Chivasso, reçus à la pâtisserie Fontante pour déguster les fameuses noisettes et leur sabayon, apéritif avec dégustation de produits locaux arrosé de Proseco , diner de gala fort apprécié..
La liste et longue et il serait trop long de l’énumérer ici … pour résumer une belle fête sartorienne !

Le week-end est passé à une vitesse folle et nous avons pris le dimanche en milieu d’après-midi le chemin du retour, enchantés de notre petite escapade transalpine et probablement tous prêts à retourner vivre une nouvelle aventure italienne.

 chivassoaa     chivassob     chivassoc


Une belle journée de convivialité à Fitilieu

Portique des Dauphins

Le dimanche 10 Juin, 33 compagnons du portique des Dauphins se sont retrouvés pour la traditionnelle journée plein air du portique.

C’est à Fitilieu que se sont déroulées les festivités.

Les présents ont appréciés le jambon à la broche et les nombreuses salades préparées par les dames du portique et se sont régalés des fromages secs, de la fameuse « cervelle des canuts « et des tartes aux fruits.

Comme chaque année, l’après-midi a permis, puisque nous avons été épargnés par les orages, à certains de s’essayer aux boules, d’autres préférant divers jeux de société.

Après le repas du soir, (le jambon froid c’est bon aussi), nous nous sommes quittés, tous heureux de cette belle journée d’amitié où convivialité et amitié ont été conjuguées à la règle sartorienne.