Une pasteure à la galette des rois

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

L'année Sartorienne a débutée sous les meilleurs auspices à Mulhouse. Le 10 janvier les compagnons se sont retrouvés pour les agapes au restaurant «Le Canon d'or» à Mulhouse. Le portique a invité la pasteure de Guebwiller, Madame Veronica Signol, qui a évoqué son parcours de vie. Elle qui "rêvait de faire militaire pour sauver le monde" l'est effectivement devenue après l'école de Saint-Maixent. Elle a étudié le droit "une science d'escroc", puis fait une licence en logistique hospitalière à Strasbourg où elle entreprend des études théologiques.

De confession catholique elle glisse vers le protestantisme et devient pasteure après avoir été "Madame France 2016" une "sorte de miss France pour les vieilles de 28 à 55 ans" et modèle de photographe. A partir de février 2019, elle renonce au pastorat pour devenir coaching dans le sport à Paris. Et toujours des voyages dans le monde, chaque fois à l'improviste. Avec sa foi dans le Christ qui l'anime elle désire sonder le coeur "et dans le sport c'est un des moyens d'aider notamment ceux qui souffrent d'obésité, car le mal est plus profond que dans la nourriture".

Les compagnons avaient de nombreuses questions auxquelles Veronica Signol a répondu avec sincérité. Agrémenté par ses beaux sourires et ses rires aussi sonores que joyeux.

Une belle ouverture sur l'année 2019. Le repas s'est terminé par la galette des rois et c'est Pierrot Laghi qui a été couronné.

galette1     galette2


ag mulhouseAssemblée Générale

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

L'assemblée générale a confirmé le programme de l'année 2019. L'assemblée générale annuelle du portique de Mulhouse le 6 décembre a entériné le programme pour l'année 2019 proposé par la mandature. "Un programme riche et réjouissant avec neuf intervenants" a indiqué le major-prime Claude Schneider.

Ainsi, comme de tradition l'année s'ouvrira par le tirage des rois le 10 janvier, suivi le 19 janvier par la montée vers Saint-Antoine à Uffholtz où les compagnons vont présenter à la bénédiction de l'évêque 600 pains qui sont donnés aux fidèles. "Une fête qu'il faut avoir vécue une fois au moins dans sa vie" a glissé le vexillaire Tharcise Meyer. De février jusqu'en juin, le premier jeudi du mois, les agapes mensuelles vont  réunir les compagnons avec divers thèmes et intervenants : une pasteure, ancienne miss, le musée du papier-peint, les possédés du diable d'Illfurth, le bien-être puis les malentendants. Le 1er juillet ce sera une découverte d'une forêt, en août la marche dans les Vosges avec le repas marcaire servi sous les clarines. En septembre, octobre et novembre l'art-thérapie sera au programme, les ordures ménagères qui valent de l'or et enfin les compagnons se familiariseront avec saint Ignace de Loyola.

La réunion annuelle était l'occasion de rappeler les activités passées avec six intervenants extérieurs, d'écouter l'argentier Marc Scheer dire que "les bons comptes font les bons amis" et de confirmer la mandature dans ses fonctions. Et avoir une pensée amicale pour ceux qui sont décédés : l'ancien vexillaire Jean-Paul Dillenseger et Marcel Muth, l'un des fondateurs du portique en 1977.    


charme2Les charmes des compagnons

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

Pour célébrer les 150 ans du jardin zoologique et botanique de Mulhouse, les compagnons du portique sont venus planter des charmes.  Une opération "Plantons pour l'avenir" lancée par le zoo pour commémorer sa fondation en 1868 par les industriels de la ville.

Ainsi, vendredi 23 novembre, les compagnons menés par le major-prime Claude Schneider, avec les autres donateurs venus très nombreux, 150 charmes ont été plantés dans le secteur des belettes. Il s'agit de renouveler les arbres dont quelques-uns sont vieux de plusieurs décennies. Les 5 arbres plantés par les Compagnons portent le nom du portique et le SARTO sera inscrit parmi les donateurs.

Le directeur du zoo Brice Lefaux est venu saluer les compagnons et a aidé à la plantation dans cette magnifique forêt du parc à la lisière du Tannenwald. Rappelons que le zoo de Mulhouse s'étend sur 25 ha, possède 3 000 plantes, 1 200 animaux, 170 espèces dont 90 sont classées sur la liste des espèces animales menacées de disparition. D'ailleurs depuis 1980 le zoo est l'un des partenaires pour la sauvegarde des espèces menacées sur le globe. Avec plus de 450 000 visiteurs par an, le jardin botanique et animalier est le cinquième site le plus visité d'Alsace.

On peut y trouver quelques particularités telles les collections uniques de rhododendrons ou les maisonnettes en rondins.

charme1     charme3


Voyages au pouce levé

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

Lors de la récente Sartorie du 8 novembre, les compagnons ont pu voyager à travers l'Europe centrale. Jérémie Scheer, le fils de notre argentier, de Mulhouse, s’est plu à raconter ses aventures qui l'ont menées, en auto-stop en Slovénie, en Hongrie, en Slovaquie, Pologne ou encore la Russie ou la Lituanie où il fallait changer de fuseau horaire.
C'est là aussi qu'il s'est joint aux bénédictins du monastère de Palendriai qui rythment leur vie par les sept prières journalières.

Son grand voyage était avant tout une approche de la vie des gens avec souvent, en contrepartie d'une place à table ou d'un lit, une aide dans un travail. Ou encore une expérience dans des lieux inattendus. Ainsi il a été berger en Slovaquie ; il s'est purifié le corps et l'esprit dans un temazcal en Slovénie ou "remercié la terre-mère" au festival underground. Rainbow Gathering en Italie après des jours de marche. A Cracovie il a retrouvé une sorte de vie de famille pour terminer à l'Oktoberfest à Munich. Ce ne sont là que des bribes de ce périple, duquel, avoue-t-il, il est revenu "un autre homme, plus compréhensif, plus ouvert aux autres".

Et "pour l'auto-stop, c'est une école de la patience".

pouce1     pouce2


uffholtzVerres à pied

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

Le syndicat des vignerons d'Uffholtz organisait le 6 août une promenade de découverte de la vigne et du vin.

Durant trois heures, la viticultrice Peggy Bollinger (au centre sur la photo) et son confrère Tharcise Meyer, également vexillaire de notre portique, ont détaillé l'ensemble des travaux et des soins à apporter à la vigne.

Lors de trois haltes, Monique Meyer, compagnon de notre portique, proposait des vins alliés à des amuse-bouche.
Un dernier vin, un gewurztraminer, était goûté dans la salle Saint-Urbain, siège du syndicat viticole.

Les vignerons proposaient de goûter ce vin délicat avec du fromage de munster et du miel d'acacias. Un délice, comme a pu le constater le groupe composé de nombreux Sartoriens


cave vieil armandLa princesse Flore à la Cave du Vieil-Armand

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

La dauphine de la reine des vins d'Alsace, Flore Ansel, a présidé les "Portes ouvertes" les 4 et 5 août à Wuenheim, sur la route des Vins.

Le major-prime Claude Schneider et de nombreux compagnons étaient présents tout au long de la journée, pour regarder les danseurs country, manger des Fleischschnacka et bien entendu goûter les vins.

Une belle fête qui dure depuis 38 ans à laquelle le portique de Mulhouse est présent chaque année.

 


Une Sartorie volcanique

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

Pour la dernière rencontre de la saison et avant les grands voyages d'été, le portique de Mulhouse a invité Claude Ehrlacher qui s'est spécialisé : "dans la beauté des éruptions volcaniques".

Une soirée des plus passionnantes d'autant que l’invité connaissait son sujet sur les bout des doigts et alliait la science à l'humour et les calembours. Ainsi il "ne voulait plus nous lâcher la grappe avec ses Meursault choisis" et a tenu son auditoire en haleine. Les Alsaciens savent désormais que le Kaiserstuhl tout proche dans le pays de Bade en Allemagne, est un volcan à lave noire.

Ou encore que le Stromboli en Italie est en activité depuis 3000 ans.

Au moyen d’un planisphère il a détaillé les volcans qu'il a visité depuis 15 ans en faisant rêver les compagnons.

Les pays tels le Costa Rica, le Congo ou encore le Chili ont été pour lui autant de pays visités que de volcans où, comme lui, les passionnés du monde entier se rencontrent.


Saint-Urbain, patron des vignerons

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

En Alsace et les pays rhénans saint Urbain, patron des vignerons, est célébré le 25 mai. Une date qui correspond à l'apparition des premières maladies dans les vignes. C'est aussi la période où le vin est parfait.

Une occasion pour le portique Sartorien de Mulhouse de participer à des festivités viniques. Ainsi le jeudi de l'Ascension 10 mai les vignerons regroupés au sein du Syndicat viticole de Cernay et environs ont fêté leur saint patron à UFFHOLTZ.

Après la messe les vignerons ont reçu les visiteurs dans leur local salle Saint-Urbain où ils étaient accueillis in poculis par le secrétaire du syndicat Tharcise Meyer, également vexillaire du portique. Avant le déjeuner, le crémant d'Alsace était de mise.

Samedi 12 mai une délégation du portique, sous la conduite du major-prime Claude Schneider, s'est rendue à KINTZHEIM où la Confrérie Saint-Urbain et les vignerons, célébraient saint Urbain. Procession avec la statue du saint, messe avec musique puis cortège dans le village jusqu'à la salle des fêtes. Le grand maître Mickaël Le Port a présenté les groupes d'enfants qui ont réalisés de magnifiques arrangements floraux pour rendre honneur au vin contenu dans des "logala", de petits tonnelets en bois.

Notre compagnon Monique Meyer fit partie du jury qui devait départager les quatre groupes auxquels s'est ajouté celui des seniors, hors concours. Était également présente la Confrérie du boudin noir de SAINTE-FEYRE (Creuse), village jumelé.

Hymne au vin d'Alsace :
"Saint Urbain, saint protecteur,
Notre vin, c'est ta faveur,
S’il mûrit en fût de chêne,
Cette fierté vaudra nos peines."

Intronisation, discours du maire, musique et tartes flambées accompagnées de pinot blanc ou de gewurztraminer de Kintzheim, bénit par saint Urbain. En Alsace on sait vivre.

saint urbain1saint urbain2