Visite des musées de la Résistance et de la Déportation de l’Ain et de la soierie aux Etablissements BONNET

Portique du Haut-Jura Bugey

La sortie du 22 juillet a ravi les vingt-six compagnons et amis réunis autour de Guy Berrod notre Major Prime. Le grand argentier Michel Grégoire et son épouse Chantal notre ambassadrice s’étaient joints à nous.

La visite du musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain fut très intéressante ainsi que l’exposition temporaire : de nombreux dessins réalisés par 80 soldats relatant l’esprit de propagande de cette drôle de guerre contre l’espionnage. Des slogans accompagnent ces dessins : « Les murs ont des oreilles », « Si tu parles t’es mort », « Taisez-vous ! on vous écoute », etc. Puis, après avoir traversé la campagne que beaucoup ne connaissaient pas, nous voici arrivés à Chaux, petit village fleuri où nous fûmes accueillis par Monsieur et Madame Gonod Viticulteurs, producteurs de Cerdon. Ils avaient préparé un apéritif avec des toasts et du Cerdon doux et demi-sec. Tout fut apprécié et les compagnons sont repartis chargés de bouteilles et de fromage de chèvre vendus par la Maison Gonod!

Vers 13 heures nous partîmes à Saint jean le Vieux au restaurant où nous attendaient notre compagnon Gilbert Duchêne et Josette. Gilbert qui a eu 92 ans le 21 nous a offert l’apéritif et a souhaité longue vie à la Compagnie du Sarto. Un délicieux repas fut partagé dans la bonne Humeur et Guy nous rappela vers 15 heures 15 que nous avions encore une visite à Jujurieux petite ville au passé dynamique et opulent avec ses treize magnifiques châteaux appartenant à de riches Canuts.

Ce fut la visite du Musée de La Soierie aux Ets Bonnet une Usine paternaliste du 19eme siècle qui ferma ses portes en 2001. Reprise par le conseil régional de l’Ain qui l’a transformée en Musée. Cette usine fonctionnait en autarcie : Pensionnat et hôpital. On y comptait deux mille employés dont six cents jeunes filles. Avec le pensionnat, la maison bénéficie ainsi d’une main d’œuvre abondante, considérée comme peu coûteuse et docile. Ces ouvrières internes sont recrutées dès l’âge de 12 ou 13 ans et travaillent à l’ouvraison des soies. Au quotidien, les jeunes filles sont encadrées par des Sœurs de Saint-Joseph de Bourg. Un bâtiment spécifique est édifié pour abriter dortoirs, salles de récréations, réfectoire etc. Les journées sont fatigantes, le quotidien est rythmé par le travail, les exercices religieux et par quelques activités ludiques.

La fabrication commençait par l’élevage des vers à soie. Une chenille gourmande issue d’une variété de papillon qui se nourrit exclusivement des feuilles de mûriers blancs. Il se métamorphose pour s’enrouler dans un cocon et l’aventure de la soie peut commencer avec l’effilage, le rembobinage et le tissage. Etoffes luxueuses, outil de production, objets du quotidien, archives du monde du travail, dévoilent l’histoire singulière de cette usine-pensionnat, les multiples facettes de la vie ouvrière et l’épopée industrielle de cet empire du textile. Cette visite fut très intéressante.

Quelques gouttes de pluie nous ont apporté un peu de fraîcheur car il faisait très chaud. Chacun est reparti, la tête bien pleine et heureux de ces découvertes et surtout d’avoir passé une bonne journée entre amis

 


Assemblée Générale du Portique du Jura

Portique du Haut-Jura Bugey

C’est à Villard saint Sauveur le samedi 24 novembre que c’est tenue l’assemblée générale du Portique du Haut Jura. Après avoir fait le bilan de l’année écoulée tant pour les actions menées que pour les finances qui sont saines le Major Prime et ses Compagnons ont donné quitus aux intervenants. Le calendrier de 2019 est évoqué au moins pour la partie du premier semestre.

Les projets retenus dates à l’appui sont les suivants :

  • Sartorie pour la fête de Saint OURS le 30 Janvier dans la Vallée d’Aoste (Italie).
  • La Foire de Saint Ours est avant tout une grande manifestation populaire, un hymne à la créativité et à l’esprit industrieux des gens de montagne. Un millier d’exposants, parmi lesquels des artistes et des artisans de la Vallée d’Aoste, présentent avec fierté et satisfaction légitime les fruits de leur travail, réalisés comme passe-temps ou en tant que véritable activité professionnelle.
  • Fête de la Saint Vincent à Chambéry le 26 Janvier
  • Thé dansant à Arbent le 17 mars
  • A G de la Compagnie et Frairie Magistrale à Saint JORIOZ, Annecy le 23 mars

Notre réunion s’est achevée autour d'un bon repas chez Monsieur et Madame VILLERMOZ à Villard Saint Sauveur.


saint claudeFrairie magistrale du printemps, frairie du jouet

Portique du Haut-Jura Bugey

En hommage à Noël Perret, Compagnon depuis 1996 et Major Prime du Portique de Saint-Claude de 2006 à 2013, les Compagnons du portique du Haut-Jura et Haut-Bugey ont accueilli une centaine d'invités afin de célébrer la Frairie du Jouet à Moirans en Montagne,

Précédé par une assemblée générale ordinaire du Sarto, les Compagnons et dignitaires, sous la Présidence du Grand Chancelier Roger Gay, le Cérémonial se déroula dans la salle des Fêtes trois nouveaux compagnons furent intronisés et un cœur d'or remis à Isabelle pour Noël et deux rubans d'honneur aux Maires ,

Les Compagnons d'Alsace, de Savoie, de l'Isère, d'Italie, de l'Ain et du Jura étaient heureux de se retrouver, d’échanger et d'accueillir des confréries amies :  « La Quenelle de Nantua, le Bleu de Solaise, la Jolie Treille ('St Joseph), Génération Geminian, la Faisanderie de Sully et le Dinde et le Cardon »

Cette cérémonie chaleureuse fut suivie d'un excellent repas et la devise du Sarto fut de mise: Fraternité, Amitié et Solidarité ! Le lendemain, les Compagnons appréciaient les visites au Musée de l'Abbaye, de la Pipe et du Diamant, des Automates et un groupe se rendit chez un artisan pipier. A midi soixante-dix compagnons partagèrent un repas raffiné au restaurant « la Bruyère » et apprécièrent ce cadre typiquement Sanclaudien !! Roger Gay remerciait toute l'équipe du Portique du Haut-Jura et Haut-Bugey pour son accueil et la réussite de cet événement !! A son tour, Estève Calvet, le Major Prime remerciait les Compagnons qui ont œuvré à la réalisation de cette manifestation et les nombreux Compagnons venus dans le Jura.


visite sidefageVisite du SIDEFAGE

Portique du Haut-Jura Bugey

Le lundi 18 avril une quinzaine de compagnons se sont retrouvés à Bellegarde (Ain) pour visiter le SIDEFAGE, syndicat intercommunal de gestion des déchets du Faucigny-genevois, pays Bellegardien, pays de Gex et Haut Bugey crée en 1990 afin de valoriser les ordures ménagères.

Cette visite guidée et gratuite se fait sur un centre d'immersion créé spécialement pour les visites et qui reproduit l’activité du Sidéfage d'une façon ludique et éducative. Nos compagnons Guy et Jacques connaissent ce site et nous en parlent souvent. Ils l’ont vu évoluer et c'est avec surprise et intérêt que nous l’avons découvert pendant 2 heures.

Désormais, le tri et le recyclage des déchets nous paraissent plus simples. Nous avons apprécié les conseils et nous savons que grâce à un tri rigoureux on peut recycler et éviter le gaspillage.
Nos déchets ont de l’avenir : Production d’électricité et le résidu de l'incinération produit un mortier envoyé en Allemagne pour combler les cavités dans les Mines de sel..

Les compagnons se sont retrouvés ensuite autour d'une bonne table au bistrot Gourmand à Lancrans petit village près de Bellegarde.

Partager et découvrir notre environnement de façon ludique nous apporte bien du plaisir et c'est pour cela que nous nous retrouverons le 14 juillet pour une visite à Gruyère en Suisse !