Célébration de la fête de la Saint-Vincent le 22 janvier

Portique de la Dent du Chat

saint vincent14Les Compagnons du Portique d’Aix les bains, aidés par les amis du Portique de la Dent du Chat, ont été fiers d’organiser cette belle Sartorie annuelle.

Dès 9 heures les Compagnons en provenance des principaux Portiques, ainsi que ceux de la Confrérie de la Caillette de Chabeuil, de la Jolie Treille de St Joseph, vêtus de leurs habits de dignitaires, se sont retrouvés sur le parvis de la Mairie. Emmené par la dynamique “Fanfare-Batterie d’Albens” en tenue d’apparat, le cortège composé de dignitaires, de compagnons et d’amis s’est dirigé vers l’église Notre-Dame pour une entrée solennelle et a été accueilli par le Père Rémi Doche.

Après avoir pris place dans les travées latérales, le prêtre a tenu à faire participer les dignitaires à l’office religieux, en lisant les lectures choisies et les a invités autour de l’autel pour la fin de l’office. Le Grand Chancelier, Roger Gay, a prononcé quelques mots sur la traditionnelle implication de la Compagnie du Sarto pour fêter chaque année la fête de la Saint-Vincent et a adressé ses remerciements aux paroissiens.

Un “ pot d’amitié “ a été servi à la sortie de l’église. Il a attiré de nombreux fidèles de la Paroisse, qui ont dégusté un ’’ petit verre de vin blanc de Jongieux’’ ou de vin chaud (avec modération bien sûr). Un grand merci à notre ami viticulteur Nicolas-Perret de Yenne de nous avoir offert ces boissons qui ont été fort appréciées.

150 convives se sont retrouvés à la “Brasserie de la Rotonde” pour partager un bon repas. L’orchestre “ Jean Barrueco “ avec sa chanteuse Fabienne a clôturé cette conviviale après midi.

Nous avons été honorés de l’intervention de Renaud Beretti, premier- adjoint au Maire accompagné de Nicolas Poilleux, conseiller municipal.

Madame Evelyne Léard-Viboux, journaliste et écrivain, spécialisée dans le vin a apprécié les valeurs du Sarto.

Ensuite chacun a repris la route pour retourner vers sa région, et une pensée particulière aux Compagnons alsaciens pour la longue route du retour.....

Les membres du Portique d’Aix les bains remercient chaleureusement tous les participants de leur sympathique participation à cette belle journée.

Diaporama (37 photos)


soiree russe1

Soirée russe

Portique Ducal Chambéry

Pour conclure cette année Sartorienne bien remplie, le bureau a proposé, au terme de son Assemblée Générale d'inviter tous les Compagnons, amis et sympathisants à partager un repas spectacle sur le thème des danses russes.

La manifestation a réuni 45 personnes et s'est déroulée, comme l'Assemblée Générale, dans les locaux du Casino de Challes les Eaux après l'apéritif de clôture de l'AG.

Le spectacle concernait essentiellement de danses d'une troupe accompagnée de musique typique. Cette ouverture sur le monde a permis à tous de s'évader quelques instants vers des horizons différents.

Après les fêtes de fêtes de fin d'année le bureau renouvelé reprendra son cycle de réunion pour organiser et mettre en forme le programme 2017.


corolle2Pose de la plaque commémorative à la maison la Corolle

Portique Ducal Chambéry

Intervention de la Compagnie du SARTO lors de la pose de la plaque commémorative le 2 décembre 2016 à la Maison de la Corolle

Monsieur le Député européen et Maire

Monsieur le Sénateur, Madame l'Adjointe en charge des affaires sociales, Madame la Directrice du CCAS, Mesdames les représentantes du Conseil Régional. Madame la Directrice de la Corolle, Mesdames Messieurs, chers Amis,

Je vous prie d'excuser l'absence de notre Grand Chancelier retenu et qui ne peut être présent à cette cérémonie.
Pour les personnes ne connaissant pas le SARTO, voici un bref rappel sur son origine et ses finalités
Il y a 62 ans, des personnalités chambériennes déposaient les statuts de la Compagnie du SARTO. A l’origine, celle-ci avait pour objectif de défendre et promouvoir les différentes valeurs régionales au travers de manifestations culturelles et publiques

Ces responsables, les pieds solidement enracinés dans le terroir, avalent la tête dans les étoiles et la volonté de développer des liens sociaux forts, ciment de la société toute entière.
« Solidarité, Amitié, Bien vivre ensemble », tels étaient les engagements sous serment de chaque compagnon qui sous-tendaient toutes les activités. Forte de ses valeurs, la Compagnie du SARTO a été une expérience humaine extraordinaire et a connu un développement considérable en France avec la volonté de s’ouvrir sur les autres et sur le monde car la Compagnie s’est également développée à l’étranger.

Aujourd’hui, les valeurs d’origine sont toujours d’actualité et la solidarité est plus que jamais une valeur essentielle.

L’aide financière apportée à la réalisation du jardin thérapeutique et la pose de cette plaque commémorative représentent de façon concrète notre engagement de solidarité envers les autres.
Une association n’a pas pour vocation à se substituer aux décisions politiques à caractère social, mais son rôle est plutôt de s’inscrire dans des démarches complémentaires en toute indépendance et dans l’intérêt de la collectivité.
Je me fais l’interprète de l’ensemble des Compagnons pour vous dire combien nous sommes heureux de contribuer à l’aide précieuse apportée par la Corolle aux familles du département dans l’accueil des malades.

Nos remerciements vont à la Municipalité, au service du protocole, au service en charge des affaires sociales, à la Directrice de la Maison la Corolle qui nous ont aidés dans cette démarche.

Rendez-vous est d’ores et déjà pris en 2017 concernant l’aide à l’aménagement d’un jardin d’été pour les personnes âgées de la Maison d’accueil « Ma joie ».

Dans un autre domaine, la Compagnie du SARTO s’engage dans l’animation de la cité. C’est la raison pour laquelle nous organisons quelques manifestations publiques et culturelles et nous nous associons à des évènements festifs en relation avec le monde associatif et la ville.

En vous remerciant de votre attention.

corollecorolle1


frairie douce franceFrairie « Douce France »

Vigilance Alpe Dauphiné

C'est à une frairie sur un thème évoquant la douceur de vivre que les compagnons de la Vigilance étaient conviés ce 19 novembre 2016 dans les salons des Cloyères au domaine des Fontaines à Bernin. Frairie faisant appel à nos souvenirs de jeunesse, à une époque où les portables et internet n'existaient pas, et où les choses les plus simples savaient nous satisfaire.

Pour la première fois, la cérémonie se tenait en matinée ce qui a permis à ceux qui craignent la conduite de nuit ou les veillées trop tardives, de participer sans appréhension. En particulier les italiens ont pu regagner leurs logis à une heure raisonnable. C'est sous la présidence du Grand Chancelier Roger Gay, accompagné de son épouse et en présence de notre Grand Vigile Ange Riboud que la cérémonie allait se dérouler ; sans oublier les Compagnons de la Dent du Chat, d'Aix les Bains, du Portique des Dauphins, de Chambéry, venus en voisins et amis.

frairie douce france1N'oublions pas nos amis transalpins venus en compagnie de représentants de la confrérie de la noisette et du sabayon. Ce qui nous valut un magnifique défilé d'une quarantaine de dignitaires, magnifiquement ordonné par notre vexillaire Robert Million-Picalion, au son de la marche consulaire. Lors de la cérémonie c'est avec beaucoup de sérieux et dans une ambiance empreinte d'amitié et de chaleur que furent intronisés neuf nouveaux compagnons devant une assistance attentive. Ainsi F. Balas, J. Boucharlat, A. et E. Rolland, J.F. et C. Ottaviani, J. Royaux,J.P. et V. Revillet.

D'autre part Guy Gatine a été élevé au dignitariat dans la maitrise de l'industrie, ainsi que Giancarlo Braga, nouveau Major Prime de Cltivasso, dans la maitrise du tourisme. Tous levèrent ensuite le traditionnel verre de vin de Savoie pour fêter dignement leur entrée dans notre compagnie.

Le Sarto se fait aussi un devoir d'aider des associations qui œuvrent dans un but caritatif. Un chèque de 1 500 euros fut remis à l'association de lutte contre la sclérose en plaques.

La chorale ayant interprété, avec son talent habituel, des chants célébrant le charme de différentes provinces, le défilé de sortie qui suivait se fit en bon ordre après que l'assemblée eut entonné le chant des Allobroges. La Tombola qui suivit le diner eut un franc succès. Elle était dotée de nombreux lots très divers, chacun se laissant tenter espérant gagner le jambon cru, le système de bière pression ou divers ustensiles toujours utiles. Tous allaient terminer cette magnifique matinée au son des instruments du musicien plébiscité l'année précédente. Il sut aller au-devant des souhaits des danseurs avec l'aide de la chanteuse talentueuse qui l'accompagne régulièrement.


ecomuseeLe Portique des Dauphins à l’Ecomusée de Savoie

Portique des Dauphins

Le samedi 28 mai une vingtaine de « Compagnons des Dauphins » s’est rendu à l’Ecomusée « Les Coteaux du Salin » à Grésy sur Isère entre Montmélian et Albertville. C’était en quelque sorte un retour aux sources.

Cet Ecomusée, fondé en 1998, se trouve sur le coteau rive droite de l’Isère au cœur de la Combe de Savoie, sur le périmètre du Parc Régional des Bauges. Il sauvegarde, expose et met en valeur le patrimoine rural, la vie de la société savoyarde et son histoire avant l’industrialisation/société de consommation.

Dès notre arrivée nous fûmes accueillis par Secondo CHABOT, son épouse et son fils, les fondateurs. Secondo étant par ailleurs Compagnon du Sarto au Portique d’Albertville. Le bâtiment d’accueil nous ouvre ses portes sur les produits de la Combe de Savoie et un café de bienvenue nous est offert, puis, pendant quelques instants Secondo, qui est aussi le Président de l’association gestionnaire, nous parlera de l’histoire de la Savoie depuis ses origines Sardes à nos jours, force anecdotes à l’appui. La visite pourra alors commencer : circuit pédestre de 350 mètres environ, regroupant 20 bâtiments thématiques sur 5000m2 couverts, abritant plusieurs milliers de pièces « usées » par les habitants de la Combe de Savoie au cours des derniers siècles.

La visite commence par l’école, mais rassurez-vous, l’heure des devoirs n’a pas sonné. Cette école des XIXè et XXè siècles est meublée des fameuses tables en bois, au milieu de cartes et tableaux éducatifs sans oublier le bon vieux poêle au fond de la classe. Nous laissons ensuite nos souvenirs scolaires derrière nous pour nous rendre dans différentes échoppes comme celle du bourrelier, du tonnelier, du charron, du galochier et bien d’autres encore. Puis ce fut un voyage à travers une rétrospective de la T.S.F., du phono, des balances, de l’imprimerie, les jeux des enfants ….

La matinée est bien remplie. C’est le retour à la salle d’accueil pour l’apéritif, la dégustation de produits locaux et le repas servi par le traiteur Gambin. L’après-midi nous reprenons notre visite et c’est vers un véritable lieu de rencontre que nous nous dirigeons. Non, ce n’est pas le bistrot du village mais « une fruitière » où nous apprenons à faire le fromage à … l’ancienne. Un petit détour par le lavoir pour se rincer les yeux avec cuveaux, lessiveuses, machines à laver, essoreuses. Il ne manque que le bruit des battoirs et les cancans des lavandières. L’évolution du matériel de la ferme nous rappellera les dures journées du travail des paysans et les vieux tracteurs nous conduiront vers les pressoirs et les tonneaux de la cave.

Enfin, pour terminer, un lieu magique : la maison, avec une présentation de son évolution à travers quatre pièces en enfilade. Chacune d’entre elle présentant un siècle d’histoire du XVIIè au XXè et…, surprise…, en bonne place, deux tenues Sartoriennes, homme et femme, don de Maria BANGET du Portique d’Albertville. Le Sarto est en bonne place dans cet écomusée. La visite s’achève. Retour à l’accueil ou un jus de fruit réparateur nous attend.

Avec cette visite nous avons passé une excellente journée. Merci à nos hôtes, la famille Chabot pour leur accueil leur amabilité. Et si nous avons un conseil à donner à nos lecteurs c’est celui de se rendre à cet Ecomusée, véritable reflet de la vie savoyarde, amoureusement mis en valeur par ses créateurs


Remise d'un don de 2 000 euros à l'AFIPAEIM

Portiques des Dauphins

DON AFIPAIEM


visite sidefageVisite du SIDEFAGE

Portique du Haut-Jura Bugey

Le lundi 18 avril une quinzaine de compagnons se sont retrouvés à Bellegarde (Ain) pour visiter le SIDEFAGE, syndicat intercommunal de gestion des déchets du Faucigny-genevois, pays Bellegardien, pays de Gex et Haut Bugey crée en 1990 afin de valoriser les ordures ménagères.

Cette visite guidée et gratuite se fait sur un centre d'immersion créé spécialement pour les visites et qui reproduit l’activité du Sidéfage d'une façon ludique et éducative. Nos compagnons Guy et Jacques connaissent ce site et nous en parlent souvent. Ils l’ont vu évoluer et c'est avec surprise et intérêt que nous l’avons découvert pendant 2 heures.

Désormais, le tri et le recyclage des déchets nous paraissent plus simples. Nous avons apprécié les conseils et nous savons que grâce à un tri rigoureux on peut recycler et éviter le gaspillage.
Nos déchets ont de l’avenir : Production d’électricité et le résidu de l'incinération produit un mortier envoyé en Allemagne pour combler les cavités dans les Mines de sel..

Les compagnons se sont retrouvés ensuite autour d'une bonne table au bistrot Gourmand à Lancrans petit village près de Bellegarde.

Partager et découvrir notre environnement de façon ludique nous apporte bien du plaisir et c'est pour cela que nous nous retrouverons le 14 juillet pour une visite à Gruyère en Suisse !


frairie printempsFrairie de printemps - 40ème anniversaire du portique

Portique des Dauphins

En ce samedi 19 mars, suite à l’Assemblée Générale de la Compagnie, le Portique des Dauphins fêtait son quarantième anniversaire à la salle des fêtes de Bourgoin-Jallieu. C’était le 559 è chapitre de la Compagnie.
Pour cet anniversaire plusieurs Confréries amies avaient tenu à accompagner le Sarto. Certaines étaient venues de fort loin comme « La Faisanderie de Sully sur Loire » ou encore la Confrérie « Génération Géminian » de Cuxac d’Aude.  D’autres étaient voisines comme « la Timbale et Sabodet » de Grenay, le « Bleu de Solaize » ou le « Gâteau de Saint-Genix », ou encore la « Caillette de Chabeuil » et « La Confrérie du Saint Péray ». Il est à noter que les confréries de « La Jolie Treille » de Tain l’Hermitage et « Le Dinde aux cardons » d’Heyrieux s’étaient excusés retenus par d’autres manifestations.

Vers 18 heures le défilé des Dignitaires se mettait en place aux ordres de notre Vexillaire Danielle Jeandeaud pendant que la bandas « Les Zeuforix » de Saint Quentin Fallavier nous gratifiait d’une magnifique aubade. Ce fut ensuite l’entrée dans la salle de cérémonie, Sarto en tête, suivi par les Confréries.  Le Grand Chancelier Roger GAY ouvrant cette cérémonie officielle par quelques mots de bienvenue. Les festivités étaient lancées. Le Grand Chancelier commença par la remise de Cœurs d’Or à des Compagnons méritants Georges ANSELME, Jean BERNARD, Anne-Marie BOLLUD tous trois du Portique des Dauphins, Daniel COMMUNAL du Portique d’Albertville et Michel COCHET du Portique Ducal Chambéry.

Il procéda ensuite à l’élévation au Dignitariat de Chantal GREGOIRE de la Vigilance de Grenoble, à la maîtrise du Majorat, qui se voyait remettre aussi l’écharpe correspondant à sa charge d’Ambassadrice du Sarto au sein du COFRACO (Conseil Français des Confréries). Puis vint le moment de l’intronisation de nouveaux Compagnons après leur éloge fait par les Majors Primes respectifs. Ont été intronisés ce jour

  • Monique Couilloud et Marie-Christine Galantini pour le Portique des Dauphins ;
  • Brigitte Dol, Anne-Marie Guillaud, Gisèle Lombard, Jacqueline et Jacques Ollivier pour le Portique Ducal. Intronisation de Marie-Christine Galantini.
  • Michel BERAUDIER (Bleu de Solaize), Jean-Paul CONRAD (Saint-Genix),
    Christiane FOEX (Grenay), Yannik ERCEAU (Sully), Yves FERRER (Saint-Péray) et Bernard GERBELOT (Caillette de Chabeuil) reçurent, eux, le Ruban d’honneur des Confréries alors que les honneurs étaient rendus par « Les Zeuforix ».

Cœurs d’Or, nouveaux Dignitaires, nouveaux Compagnons étaient alors invités à se regrouper devant la scène pour la communion au Vin se Savoie, servi par notre Maître du terroir Dany CLERGET. Le secrétariat de cérémonie étant assuré par nos intendants Jean ROBESSON et Bernard FORAY.

Il est de tradition, au cours de ces Frairies, d’avoir une action caritative.  Depuis de nombreuses années le Portique des Dauphins a pris l’option d’aider l’enfance handicapée. Ce soir-là un chèque de 2000 €uros était remis à
Mmes DUMOULIN, DREVET et BONNET coprésidentes de l’AFIPAIEM Nord - Isère.

Avant de clore la cérémonie l’Assemblée repris en chœur le chant des Allobroges et le cortège se reforma pour se rendre à l’apéritif.

Là, nous devons saluer l’imposant travail réalisé par les dames du Portique des Dauphins tant pour la décoration des tables que pour la confection des mignardises qui accompagnaient l’apéritif. Qu’il nous soit permis de leur dire un Grand Merci. La soirée se poursuivait sous la houlette de Pierre-Luc et Véronique qui nous ont fait revivre notre jeunesse en interprétant des chansons des années 80. Saluons aussi le service impeccable de l’équipe de Mr Gentaz, Traiteur à Domarin. Merci à tous les Compagnons présents, aux membres des Confréries et surtout au portique des Dauphins pour cette magnifique journée.

frairie printemps1   frairie printemps2   frairie printemps3