leanaLe portique des Dauphins fait un don à « Princesse Léana »

Portique des Dauphins

Léana est une petite fille, née le 25/11/2012, atteinte d'une quadriplégie spastique. Diagnostiquée avec un retard moteur et une hypotonie axiale à l'âge de 9 mois, elle ne tient pas assis et ne marche pas. Il n’y a pas d'opération possible, il n’existe pas de traitement.

Seuls, de la rééducation, de la stimulation et de l'amour peuvent aider Léana à progresser et à marcher un jour. Edith, sa maman et des proches ont créé l’association « Princesse Léana » dont le seul but est de lever des fonds pour permettre à Léana de vivre le mieux possible sa vie de petite fille.

La mandature du Portique des Dauphins, sensibilisée depuis de nombreuses années par les cas d’enfants en grande difficulté, et touchée par la situation de Léana, a décidé que le Portique des Dauphins accompagnerait l’association « Princesse Léana » sur la route de la vie.

C’est ainsi que le mercredi 9 Octobre, neuf compagnons du portique sont venus à la rencontre de Léana, de sa maman et de quelques membres de l’association pour remettre à celle-ci un premier chèque de 2000 euros.

Le sourire radieux de Léana, sa joie de vivre valaient tous les mercis du monde et nous ont confortés, si besoin était, que le choix de soutenir Léana avait tout son sens.

Le site de l'association "Princesse Leana" en suivant ce lien.

leana2     leana3    


Inauguration du Musée de la Vigne et du Vin de Montmélian

Portique Ducal Chambéry

Le Portique Ducal a été invité à l’inauguration officielle du Musée de la vigne et du vin de Savoie par Madame le Maire de Montmélian en présence des personnalités locales et nationales. Nous étions 17 Compagnons dont 12 Dignitaires en costume des Portique Ducal Chambéry, Dent du Chat et Albertville à répondre à cette sympathique invitation.

Une visite guidée du musée a été organisée suivie d’une réception. Ce musée est une belle réalisation qui mérite un détour tant par ses aménagements que par les contenus pédagogiques. Après cette première partie, nous étions invités à partager un repas local place de l’église, en plein air, en toute simplicité avec la complicité du ciel qui nous a réservé sa clémence. L’après-midi fut réservée à la découverte de quelques animations dans le cadre du « Fascinant Week-End ».

Cette 6° édition regroupait des activités festives et insolites au coeur des vignes de Coeur de Savoie et Savoie Aix les Bains Riviera des Alpes. Pour ce qui concerne Montmélian six ateliers de découverte des cépages de Savoie étaient proposés : Vins de Haute Savoie, Crémant de Savoie, Cépages rares, Mondeuse, Altesse Roussanne et Jacquère. Chaque atelier offrait une dégustation offerte par les viticulteurs accompagnée de musique.

En fin soirée l’assemblée était invitée à assister au pressage du vin nouveau sur la place publique avec un ancien pressoir. Nous avons dégusté le futur vin nouveau dans son extrême jeunesse, très sucré et pas encore fermenté. Ce fut une journée très agréable, en phase avec nos ambitions de défendre et promouvoir les valeurs du terroir et du patrimoine.

La filière viticole de Savoie c’est : 2100 hectares, 400 producteurs, 129000hl en 2018, 20 cépages et 16 millions de bouteilles dont 5% à l’export. L’année prochaine il serait pertinent de s’inscrire à nouveau dans ces activités locales comme le Fascinant Week-End Vignobles et Découvertes de façon plus collective.

musee montmelian1     musee montmelian2     musee montmelian3


peugeotPEUGEOT, 200 ans de lion rugissant

Portique de Mulhouse Haute-Alsace

Si près de l'usine Peugeot dans la forêt de la Hardt à Mulhouse, le portique Mulhousien a écouté, lors de ses récentes agapes, l'ingénieur René Tessier qui a parlé de l'entreprise Peugeot. Connaisseur de la firme, il a rappelé une évidence : "Si vous achetez une voiture, c'est plus que le rapport qualité/prix qui vous intéresse !".

La famille est maintenant à la Huitième génération aux affaires. "Peugeot ce n'est pas seulement une famille, c'est une dynastie". Elle fait partie de ces quelques entreprises familiales multi centenaires, comme de Dietrich ou Schlumberger. Durant son exposé méticuleux, telle une mécanique de haute précision, et images à l'appui, il a rappelé "Que tout part en 1790 de Montbéliard qui n'est devenue française qu'en 1793, et Mulhouse en 1798, où les Peugeot sont meuniers à Sous-Cratet en Franche-Comté". Accessoirement ils fabriquent des ressorts, des pioches, des pelles et en 1830 ils utilisent la machine à vapeur. Dès 1840 le lion devient l’emblème de la marque.

Et c'est parti pour les Peugeot qui vont devenir au fil des ans une immense société qui, en 2018, avec un chiffre d'affaire de 74 milliards, possède les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall. Peugeot va fabriquer : Les moulins à café en 1840 Des bicyclettes en 1895 Des tricycles à vapeur en 1889 ! En 1905 le premier constructeur automobile. En 1962 Peugeot s'installe à Mulhouse pour la 404 Sera "sauvée" par la 205 en 1983 où l'usine produisit 5,3 millions d'exemplaires.

Une autre histoire est celle des numéros des types. Ainsi la 201 sort des usines en 1929 alors que la 205 ne sort qu'en 1983.

L'ingénieur a su captiver son auditoire et a répondu aux nombreuses questions. Pour le remercier le major-prime Claude Schneider lui a offert le traditionnel colis de vins d'Alsace de la Cave du Vieil-Armand, sous les applaudissements des compagnons.


mathod3Fête pastorale de Marthod

Portique d'Albertville et Ugine

A l’initiative de Michel Bernard, 10 Compagnons du Portique ont participé le Dimanche 29 Septembre à la 18ème Fête Pastorale de Marthod organisée par le Comité des Fêtes avec le concours de la Municipalité. Plus de 300 moutons et chèvres, dont la race des Thônes et Marthod, marché de producteurs et artisans locaux, animations, avec le Jura comme invité d’honneur.

Sept Compagnons du Sarto en tenue d’apparat ont été invités sur le podium à midi pour la remise des prix aux éleveurs en présence notamment du Député de la Savoie, du Maire de Marthod, du Président du Comité des Fêtes. Ils ont également pu déambuler pendant 2 heures dans les allées au milieu des exposants et du public. L’avantage de la déambulation par rapport au défilé est qu’elle permet un contact, des échanges plus approfondis avec les personnes présentes qui n’hésitent pas à nous aborder dans une ambiance détendue pour demander des renseignements sur nos activités, dialogue complété par la remise de notre flyer. Pour clôturer la matinée un sympathique repas diots polente nous a été offert par les organisateurs.

Pour la Compagnie une première très réussie et à renouveler.

mathod1     mathod2    mathod4


p mortarottiUn Compagnon Cisalpin Honoré à Chivasso

Portique di Chivasso

Le Compagnon Dignitaire et Cœur d’Or du Portique de Chivasso, Piervanni Mortarotti, s’est vu attribuer le prix du « Nocciolino d’Oro » pour l’année 2019. Ce prix a été créé en 1996 par “ASCOM Confcommercio” délégation de Chivasso après l'inondation du 5 novembre 1994 qui avait provoqué l'effondrement du pont routier sur le fleuve Pô, isolant la ville et les entreprises d'un vaste territoire qui gravite économiquement autour de la ville de Chivasso.

Une fête fut organisée pour confirmer que la vitalité et l'entreprise de la ville s'étaient renforcées face à l’adversité, notamment en récompensant ceux qui témoignent le mieux de cette particularité. Ce prix est attribué chaque année à l'occasion de la « Festa dei Nocciolini » à un commerçant, à un entrepreneur ou à une personnalité publique, qui s'est particulièrement distingué par son activité professionnelle dans la promotion et la diffusion de l'image socio économique de la ville et de son territoire. L'emblème de Chivasso a choisi comme image: les Nocciolini.

Agé de 82 ans Piervanni a crée dans les années 60 la société « Idrosanitaria » de Chivasso. Il fut aussi en 1990 « Abbà » personnage historique du carnaval et aujourd’hui il fait partie du  «Magnifique Chœur des Abbà ». Il a été Président de la « Philarmonique Giuseppe Verdi » dans les années 90 et a reçu la décoration de Chevalier de la République Italienne. Il fait partie de la confrérie du « Sambajon e di Nocciolini » association qui s’est fixé pour objectif de valoriser la séculaire tradition de Chivasso.

Une plaque commémorant cette récompense lui a été remise par le Portique. Naturellement Roger Gay, Grand Chancelier de la Compagnie du Sarto, la Chancellerie et l’ensemble des Compagnons Sartoriens félicitent le Compagnon Piervanni pour cette attribution largement méritée.

p mortarotti2     p mortarotti3


Voyage en Corse

Vigilance Alpe Dauphiné

Du 13 au 20 Septembre dernier 33 Sartoriens et invités ont visité la Corse selon un beau programme préparé par Andrée Alépée. La traversée de nuit sur une mer calme, ponctuée par un arrêt du bateau en pleine mer pour évacuer un passager malade (non ce n’était pas un Sartorien), nous sommes débarqués à Bastia ou notre guide corse « Fonfon » nous attendait. Après un rapide tour de ville, nous nous sommes engagés sur les routes sinueuses et étroites du Cap Corse pour rejoindre Patrimonio où nous attendait une dégustation de vins du Cap Corse (dont le superbe muscat du Cap Corse) présentée par un vigneron passionné.

Pour rejoindre Calvi nous avons traversé le désert des Agriates qui en fait n’a rien d’un désert, c’était en fait le grenier de la corse partagé entre les bergers qui amenaient leurs troupeaux l’hiver et les agriculteurs qui ensemençaient les terres au printemps pour des récoltes en été. Les bergers et les agriculteurs partageaient un habitat commun : la paillade.

Les villages de Balagne, les ponts et les tours génoises nous rappelaient l’histoire tourmentée de la Corse qui fut d’abord pisane puis Génoise puis française après quelques années d’indépendance. Cette dernière phase de son histoire fut largement commentée par notre guide lors de la visite de Corte (ville de Pasquale Paoli) et Ajaccio (ville des Bonaparte). La visite par terre et par mer des calanques de Piana à Porto puis de Bonifacio également par terre et par mer furent les points d’orgues de ce voyage Corse

La tombola organisée par François Charlon, chorale du Sarto dirigée par Anne Marie Vial, venue nous rejoindre à Porticcio pour cette soirée, chants de Jean Pierre notre conducteur chanteur ainsi que le duo de chanteurs Corses auxquels s’est joint la chorale du Sarto pour interpréter dans une grande émotion et à la grande joie de tous le « Dio vi salve Regina » hymne corse.

Pour clôturer ce voyage, la reprise de contact avec le continent fut l’objet d’une visite du moulin de Chartreuse à Villeneuve les Avignon ou nous avons déjeuné dans une ambiance chaleureuse.

Ce fut un beau voyage, un grand merci à Andrée.  

 


A la découverte des crus du Bugey et du marais de Lavours

Portique des Dauphins

Le vendredi 20 Septembre, dix-huit compagnons du portique des Dauphins sont partis à la découverte des crus du Bugey. Nous nous sommes rendus à Vongnes, joli village fleuri du Bugey où nous avons été accueillis par le caveau bugiste.

Visite de la magnifique chapelle sise au milieu des vignes, du musée, diaporama explicitant la vigne, le travail du vigneron et superbe dégustation de la palette des vins produits par le caveau dont les rares Manicles et Machuraz.
Le site est magnifique et nous avons pu profiter de celui-ci pour piqueniquer avant de rejoindre la Maison du marais de Lavours, une des dernières grandes tourbière continentale.

La visite accompagnée par un guide de la maison du marais nous a permis d’observer quelques oiseaux , libellules et plantes remarquables de cette tourbière . Nous sommes allés jusqu’à la grande plaine dans laquelle à cette époque se passe le brame du cerf.

En effet, une harde d’une trentaine de têtes dont 8 mâles a élu domicile dans le marais et chaque automne de nombreux visiteurs y viennent pour entendre et voir le brame .
Pour nous aucune chance vu l’heure de notre visite qui nous a permis de connaitre un peu mieux cet espace naturel humide au pied du grand Colombier.
Une belle journée d’œnotourisme qui donne envie ….

 bugey1     bugey2     bugey3


journee assoc ddcForum des associations

Portique de la Dent du Chat

Le Portique de La Dent du Chat était présent au Forum des associations du Bourget du lac le 7 septembre 2019 salle de la Traverse. Notre stand très bien agencé a attiré beaucoup de regards et de curieux.

La présence du Sarto était indispensable car d'une part le siège du Portique est sis dans la commune, et d'autre part, les habitants du Bourget du Lac doivent impérativement connaître nos activités ainsi que nos prochaines manifestations. Nous pouvons ainsi promouvoir nos valeurs traditionnelles savoyardes et alpines du terroir et de l'esprit, faire comprendre au grand public la richesse de notre Patrimoine et rappeler l'histoire de notre belle région. C'est aussi l'occasion d'informer sur notre implication à chaque fin d'année pour un don ou acte caritatif.

Beaucoup ont été intéressé et sont repartis avec le dépliant de la Compagnie et l'adresse du site pour plus d'informations. Cette après-midi nous a rendu plus fort et confiant dans l'avenir. Nous remercions tous les participants et les Compagnons qui nous ont rendu visite.


forum assoc 20191Forum des associations

Portique d'Albertville et Ugine

Comme chaque année, le Samedi 7 Septembre 2019, le Portique a participé à la Halle Olympique au Forum des Associations organisé par la Ville d’Albertville, en tenant de 9H.30 à 17H. un stand aux côtés des 115 Associations présentes.

Nous avons ainsi pu dialoguer avec de nombreux visiteurs, expliquer ce qu’est la Compagnie, ses valeurs, ses objectifs, en distribuant des flyers, dialoguer aussi avec les autres associations. Une telle manifestation est très utile car nous pouvons nous rendre compte que, malgré notre présence sur le terrain toute l’année, nous restons encore largement inconnus par une grande majorité du public.

Une belle journée dans un lieu très bien adapté et dans une ambiance conviviale.


Journée découverte des traboules lyonnaises le 6 septembre 2019

Portique de la Dent du Chat

C'était bien la solution la plus économique, ce covoiturage jusqu'au Parking Relais Mermoz Pinel, puis métro via.......Vieux Lyon Quartier St.Jean Notre guide conférencière nous attendait et nous emmena sur une petite terrasse au milieu des habitations et là l'Histoire lyonnaise commence.

Les "Traboules" (de Trans amboulare « passer à travers ») permettaient au moyen âge de rejoindre rapidement les bateaux sur la Saône . Elles ont abritées en 39/45 les allées et venues des résistants lyonnais et sont appelées ainsi uniquement à Lyon et à Vienne A Chambéry ce sont des Allées

Nous en avons visité environ une dizaine : vieille porte en bois lourde d'histoire avec au dessus en demi-cercle une très belle grille en fer forgé « importe » ( pour laisser passer la lumière) et derrière..... la traboule.........couloir sombre.........puis une cour intérieure plus où moins lumineuse selon la richesse du lieu... avec ses façades ,... ses galeries et ses curiosités architecturales,... l'escalier à vis….....le puits........et la fontaine . Chacune a son charme et son mystère.

Nous avons visité ensuite "la soierie St.Georges" ou le dernier ouvrier-tisseur nous a accueilli dans son atelier.

Les foires de la Renaissance, fin du XV, début XVI siècle permettaient à François 1er de donner à la soierie son véritable essor dans la capitale des Gaules , vers 1540, les tisseurs de soie arrivaient de Gênes( Renaissance Italienne) . Mais l'histoire de la soie connaît des épisodes noirs avec la révolte en 1831 des Canuts de la Croix Rousse sous payés par les tisserands négociants Chacun avait une canne avec des breloques en métal qui représentaient les outils du métier pour récupérer un peu d'argent, ils les ont vendues. C'est de la que vient le terme "canut" (canne nue).

Nous avons traversé la Saône et direction le Bouchon Chez Paul pour un délicieux repas très convivial

Notre Major Prime a remercié tous les compagnons venus des Portiques d'Albertville, d'Alpes Dauphiné, Chambéry Ducal, Aix les Bains ainsi que nos fidèles sympathisants.